Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 septembre 2006

Saint François Mitterrand

 

 

 

La légende dorée 1 : Saint François Mitterrand

 

 

 

Très tôt, dès son plus jeune âge, il fit preuve de talents exceptionnels et de dons surnaturels. Il sut parler à deux ans et lire à quatre. Son éloquence ondoyante faisait des miracles parmi ses camarades de jeu. Mais il naquit dans une famille de nantis qui dévoyèrent ses talents et ses dons. Parmi ses ancêtres, il ne comptait que des culs-bénits, des grenouilles de bénitier et les piliers de l’Ordre révolu. Il reçut une éducation jésuitique. Sa famille ambitionnait pour lui les plus hautes fonctions dans les dîmes, tailles et autres champarts : le capitalisme et l’ordre bourgeois répressif rémunèrent bien leurs domestiques. Saint François Mitterrand fut à leur image pendant sa jeunesse. Il manifesta donc contre la présence de métèques (id est de Juifs) parmi les assistants de la faculté de droit de Paris ; puis il collabora avec l’Allemagne nazie pour rétablir en France les privilèges de l’ancien régime.

A la fin de l’année 1943, il consulta une pythonisse qui lui révéla que la francisque qu’il arborait au revers du veston finirait par lui valoir la décollation. Mais ce qui lui ouvrit grand les yeux, ce fut le débarquement des troupes américaines en Sicile et la défaite de l’Armée d’Hitler en URSS. Il en reçut une illumination et il commença sa vie de Saint, ayant enfin compris qu’il finirait dans les poubelles de l’Histoire, s’il continuait à faire le cul-bénit comme les Jésuites ou les Maristes le lui avaient enseigné. La conversion lui évita l’épuration. Papon ne se convertit pas, il ne s’en est toujours pas remis. Pourtant, le jésuitisme masquait encore à Saint François Mitterrand la Voie de la Vérité. Il resta empêtré dans ses contradictions : guerroyer contre les Algériens, bombarder l’Egypte, couper des têtes à tire-larigot : 61 pendant les quinze mois qu’il passa à garder les sceaux, etc. Monsieur Vincent menait les porcs à la glandée ; Saint François Mitterrand les têtes à la guillotine.

Le second miracle se produisit plus tard. Une voyante, rencontrée en mai 1968 dans les gaz lacrymogènes, lui révéla le Vrai, le Bon, le Juste. Saint François Mitterrand en larmes fut visité par le Saint Esprit de l’Histoire. Pour être quelqu’un, il fallait qu’il devînt marxiste-léniniste. Il singea donc les gauchistes cryptocommunistes maoïstes trotskistes : en bref, il se donna l’apparence d’un vrai de vrais, d’un pur de purs, d’un dur de durs. Il changea de vie et descendit, la rose au poing, dans la crypte du Panthéon pour honorer ses ombres. Il en fut transfiguré. Il cessa d’être le Florentin avide qui corrompait ce qu’il touchait, il devint le traceur de voies nouvelles, celui qui rend l’espérance aux hommes, il s’entoura de devineresses, de mages, de voyants, de prestidigitateurs, de pythonisses, de membres de sociétés secrètes, il se fit Tribun du Peuple, sillonneur d’océans, barde égaré au bout d’un promontoire de nuées, prophète de temps meilleurs, découvreur d’idées nouvelles, forgeron du Verbe, voyant. Il alla même jusqu’à parler à des ouvriers aux grosses mains sales, il fut le sable et la Pierre sur laquelle il construisit la nouvelle religion socialo, bobo, coco, gaucho, la paille et le grain, la volige et la poutre, Remus et Romulus, le sel et la Terre, le tribun et le pilote, le chef et le peuple, Le Christ et Judas, tout ça en même temps et à la fois, véritable Dieu à cent têtes et à dix bras ou à vingt langues, maître de la glossolalie du vent, prestidigitateur qui fit disparaître des caisses de l’Etat des centaines de milliards de francs, Gilles de Rai de l’argent public.

C’est le plus grand des Saints de France.

 

 

Commentaires

Samedi 21 Janvier 2006
Terril minier 62.
RELISANT MON BLOG
FOSSILISME.over-blog.com

FOSSILISTE = mot de création personnelle englobant l 'ensemble de la clique politique actuelle , en fait très proche en mentalité , culture , vision , conception du monde

avez -vous déjà pensé à ce double sens du mot
ECONOMIE



TERRIL MINIER ,62 ,AUCHEL ,MARLES-les-MINES.

vus de CALONNE-RICOUART .2006.


--------------------------------------------------------------------------------




ils détruisirent définitivement , en si peu d'années , ces minéraux fossiles , vieux de 300 millions d 'années ,


laissant exsangue , sans ressources , cette terre

quelle courte vue anime l 'activité " non économique " de " l 'économie humaine " ,


avez vous remarqué ce double usage de ce mot

- économie , économiste : activité basée surtout sur la " consommation " , l 'utilisation de ressources , dilapider les ressources , détruire , gaspiller les milieux naturels !

- économie , économe ! faire des " économies" !






publié par FOSSILIST

Écrit par : Fossiliste le comte vert | 03 septembre 2006

Les commentaires sont fermés.