Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 mai 2007

Proximité

 

 

 

En latin, proximitas, auquel est emprunté proximité, a pour sens propre "voisinage" et pour sens figuré "affinité", "ressemblance". Le mot français est attesté pour la première fois en 1479 dans le sens figuré du nom latin proximitas, à savoir "proche parenté" ; en 1495, la parenté s’étend aux valeurs de l’esprit, dans spirituelle proximité. C’est au milieu du XVIe siècle qu’apparaît le sens de "voisinage", à savoir "ce qui est proche de quelque chose (dans l’espace)".

Dans tous les dictionnaires, ces sens sont exposés : "voisinage d’une chose à l’égard d’une autre" (proximité des maisons) et "consanguinité" ou "parenté" "qui est entre deux personnes" (proximité de sang) dans le Dictionnaire de l’Académie française (1694, 1762, 1798, 1832-35, 1932-35) ; "terme relatif à la distance" (proximité entre deux lieux) et "terme usité en fait de parenté pour exprimer la position de quelqu’un qui est plus proche qu'un autre, soit du défunt, s’il s’agit de succession, soit du vendeur, s’il s’agit de retrait lignager dans les coutumes où le plus proche parent est préféré" dans L’Encyclopédie (1751-65) ; "voisinage d’une chose, qui est proche" (proximité des lieux) et "parenté entre deux personnes" (proximité du sang) dans le Dictionnaire critique de la Langue française de Féraud (1788) ; "voisinage d’une chose à l’égard d’une autre" ("avoir une chose à proximité") et "parenté" dans le Dictionnaire de la Langue française de Littré (1863-77) ; "situation d’une chose qui est à faible distance d’une autre chose ou de quelqu’un" (synonyme : voisinage; antonymes : distance, éloignement) et "dans le temps, caractère d’un fait, d’un événement qui est rapproché dans le temps passé ou futur"  (synonymes : approche, imminence) et "au figuré, caractère de rapprochement, d’affinité entre deux choses abstraites, deux entités" (synonymes : contact, contiguïté, rapprochement) et le sens exposé dans le Dictionnaire de l’Académie française, mais relevé comme vieux : "caractère de ce qui est proche par les liens du sang, parenté entre deux personnes".

 

A la fin du deuxième millénaire, les desservants du culte rendu au Bien ont inventé une très belle institution, qu’ils ont nommée police de proximité. Des bureaux de police ont été aménagés dans les quartiers, dits "sensibles", où beaucoup ont été incendiés ou vandalisés. Ils étaient ouverts de 8 heures à midi et de 14 heures à 18 heures, quand les quartiers étaient calmes et, fermés quand commençaient trafics, vols, mauvais coups. En bref, cette police de proximité, installée au voisinage des lieux de délinquance, n’a servi à rien – en tout cas, pas à assurer la sécurité des citoyens, qui est un des droits de l’homme, déclarés naturels et imprescriptibles en 1789. La proximité, ce n’est pas l’application de la loi, c’est la parenté, la ressemblance, la consanguinité. Les adjoints de sécurité étaient à l’image des habitants. Ils étaient du clan ou de la parentèle. Tout le monde était content. Il n’y avait plus d’embrouilles avec les gangs. Chacun faisait ce qu’il avait à faire ; les voyous dévoyaient, la préférence raciale était la règle.

Pour démêler les choses, il n’est pas nécessaire d’être Bac + 35 en sociologie, il suffit de consulter les dictionnaires.

 

 

Les commentaires sont fermés.