Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 janvier 2009

Gestion

 

 

En latin, le nom gestio est d’un emploi peu fréquent. Il s’en rencontre deux occurrences seulement et dans la même oeuvre : De Inventione de Cicéron (premier siècle avant notre ère). M. Gaffiot (Dictionnaire latin français, 1934) le traduit ainsi : « action de gérer, gestion, exécution ». Gestion, qui en est emprunté, est attesté, comme terme de droit, en 1481 dans une Ordonnance des rois de France et il est défini de la même manière pendant trois siècles : « administration ; rendre compte de sa gestion » (Dictionnaire de l’Académie française, de 1694 à 1762) ; « administration, action de gérer ; rendre compte de sa gestion » (Féraud, Dictionnaire critique de la langue française, 1788) ; « administration, rendre compte de sa gestion ; le temps de sa gestion ; durant sa gestion » (Dictionnaire de l’Académie française, 1798) ; « action de gérer, administration ; rendre compte de sa gestion ; le temps de sa gestion ; durant sa gestion ; avoir la gestion des biens d’une personne » (Ibid., 1832-35) ; « action, manière de gérer ; avoir la gestion des biens d’une personne » (Littré, Dictionnaire de la langue française, 1863-77) ; « action de gérer ; rendre compte de sa gestion ; durant sa gestion ; avoir la gestion des biens d’une personne » (Dictionnaire de l’Académie française, 1932-35).

L’article gestion de la huitième édition du Dictionnaire de l’Académie française (1932-35) tient en une ligne ; celui de la neuvième édition (en cours de publication depuis 1994) occupe presque une demi-page. Le sens n’a guère évolué : c’est « action de gérer ; résultat de cette action » et « par métonymie », c’est « la durée pendant laquelle une personne gère un établissement, une entreprise, etc. ». En revanche, ce qui a changé, c’est la multiplication des emplois et des exemples : « avoir en charge la gestion d’une entreprise, d’un fonds de commerce, d’un immeuble ; confier à quelqu’un la gestion de sa fortune, des biens d’un mineur, d’un portefeuille d’actions ; frais de gestion ; compte de gestion ; comité de gestion ; mauvaise, saine gestion ; un cours de gestion ». En droit pénal, la gestion de fait est le « maniement accidentel ou frauduleux des deniers publics par une personne n’ayant pas la qualité de comptable public ». Le mot s’étend à d’autres réalités sociales ou collectives : aux « affaires d’un pays, d’un État ».

Gestion a beau être emprunté du latin et avoir conservé pendant plus de vingt siècles le même sens, il est un terme moderne. Littré (1863-77) en expédie la définition en une courte phrase ; un siècle plus tard, les rédacteurs du Trésor de la langue française (1971-94) ont besoin d’une colonne grand format pour en décrire les trois acceptions : « action de gérer les affaires d’autrui et, par extension, ses propres affaires ; manière dont on les gère » ; « dans une administration ou une entreprise, action de diriger un service ou d’assurer une fonction effective » ; « (comptabilité et finances publiques), ensemble des opérations comptables effectuées soit pendant l’année budgétaire, soit pendant la durée de fonction du comptable ». En un siècle, les emplois se sont aussi diversifiés : « gestion d’une fortune, d’un immeuble, d’un patrimoine ; de portefeuille ; automatisée ; gestion d’affaires ; durée d’une gestion ; gestion commerciale, financière ; comité de gestion ; gestion d’une entreprise ; gestion du personnel ; compte de gestion ». La modernité étant faite de l’accumulation d’énormes machines bureaucratiques, il était urgent qu’elle accouchât d’une multitude de gestions ou qu’elle mît de la gestion partout ou qu’elle fît de la gestion le sommet de l’expertise.

Commentaires

Ceci va vous amener tôt ou tard à parler d'ORGANISATION, je le hume.

Et pourtant, tout ne se galvaude pas de façon aussi navrante dans la langue françoyse depuis l'ordonnance de Villers-Cotterêts. Dans un ouvrage de Charles Péguy, datant de 1910, j'ai relevé l'expression "ménager ses affaires" (qu'on traduirait en français contemporain par "manager son business").

A voir du côté de la Belle Province si cette acception du mot "ménager" a été mise au frais pendant toutes ces années, de façon à pouvoir la remettre sans danger à la consommation chez nous (une fois estampillée ISO 22000, cela va sans dire).

Toutefois, si vous comptez vous attaquer seul à la citadelle de la raison institutionnalisée et de la logique formelle, je suis dissimulé dans la place depuis une quarantaine d'année et connais tous les trucs pour miner l'édifice; ce qui vous épargnerait de vains efforts, d'autant plus qu'à 314 ans on n'assume pas toujours tous les efforts qu'une volonté encore intacte inciterait à mobiliser.

Serviteur, Monsieur de Ferney, jusqu'au revoir.

Écrit par : P.A.R. | 13 janvier 2009

---------------------------------------------------
Ah , la LAUCH de PROUST !!!

mais au fait , à part la rivière avec un autre nom , et quelques autres détails ,
j'avais le même vélo ! ( le mien , souvent sans freins ! et dans les pentes
pré-alpines , j'ai souvent fini dans le fossé , à force de freiner avec les pieds , sur les graviers de la route )


mr PAR , vous n 'auriez pas vu mon lance-pierres de la guerre des boutons , et ma casquette de Davy Crocket , mes Blek le roc et dame Tartine , mon exemplaire de l'île au trésor ! ma trotinette



j'ai un doute , je les cherche depuis longtemps !
Mes Perlin et Pinpin , mes J1 et J2 , que je prenais à la sortie de l'église !
( j'ai parfois oublié de les régler , ou mis des boutons de culotte pour faire du bruit , quand un vielle bigotte nous surveillait )

j'ai encore " la famillle Fenouillard"

---------------------------------------------------
ADVOCATIE
-------------------------------------------------
DIMIère ( porte )

---------------------------------------------------
-

Écrit par : Amédée | 13 janvier 2009

Puisqu'on en est là, il conviendrait de rappeler certains événements du passé, quitte à froisser notre hôte, à savoir que le Sieur François Marie Arouet, dit le Jeune, dit Voltaire, a osé traiter les Alsaciens d'"Iroquois", parce que son voyage en cette province ne lui avait pas convenu.

Après être descendu à l'Hôtel du Sauvage, il avait loué un deux pièces au rez-de chaussée de la maison située au numéro 10 de la rue des Juifs, en compagnie de son secrétaire Colini et de sa cuisinière Babet, de Montbéliard (qui avait l'avantage de parler français et allemand en plus de posséder un esprit naturel propre à amuser son maître).

En dépit du fait qu'il signait parfois ses lettre "l'Hermite de Colmar" et qu'il a terminé dans cette ville une pièce, intitulée "L'orphelin de Chine", il a été contraint de déguerpir à cause des remous provoqués par la parution d'un pamphlet intitulé "Essai sur les moeurs", qui contient ce qu'il a pu écrire de plus violent contre Louis XV, l'Eglise et ses dogmes. Ce qui a profondément déplu aux Jésuites du Collège de Colmar et, comme il attendait justement dans cette ville que Paris et la Cour lui fussent à nouveau ouverts, il a dû partir plein de rage et de sarcasmes: d'où les "Iroquois".

Je dois ces informations à un mien parent, Eugène Kieffer, professeur de lettres au Lycée Batholdi de Colmar et elles sont extraites d'un discours prononcé le 13 juillet 1927 à l'occasion de la Distribution Solennelle des Prix. Mon père était présent en qualité d'élève (mais je ne sais par contre pas si Eugène avait déjà épousé Suzanne Weibel et donc s'ils étaient parents à cette date). Ledit Eugène devait s'écrier à l'occasion d'un autre discours resté célèbre en ville: "Les Iroquois se sont rangés à la Française !".

Voilà, Monsieur Amédée, si vous en avez marre on peut changer de ville et de souvenirs, ou je vous raconte la montée des Trois-Epis en Vélosolex.

Écrit par : P.A.R. | 13 janvier 2009

Le Vélosolex , c'est super .

je revois celui de ma frangine en chef , acheté avec son premier salaire plein temps (on disait pa CDD ) .

ok pour la montée des Trois-épis ! j'attend avec impatience
-

Vous n'avez pas aussi un épisode en Deudeuche ? ( ou Dauphine )
( j'ai revu hier une photo d'une Dyane 4 , comme la mienne .départ à la manivelle , presque pas de frein ; souvenir de doubles débrayages en montant au Restau U du Fort Rabot ,à 4 dans la tire ) les phares réglés à la main .

et la conduite de la Dauphine
( un sac de ciment dans le coffre à l 'avant , pour ne pas partir dans nos forts tournants en épingle à cheveux ; un arrêt en montée pour la faire
refroidir et remettre de l 'eau )

.
tant qu'on est dans " l'eugénisme ",
Eugène , tiens , comme mon deuxième pépé ,
" bien né"

Écrit par : Amédée | 14 janvier 2009

Eh oué, M'sieu Amédée, j'ai roulé dans d'étranges véhicules automobiles, au cours de mon existence aventureuse: de la deux-lapins à la Corniche, en passant par la Testarossa. Mais plus c'est spartiate, plus j'aime.

Et la moto ? J'ai fait quelques tentatives en Afrique, puis arrêté après deux accidents. De plus, il y avait toujours plein de sable dans le moteur.

Je réserve le vélo pour les Pays-Bas. Mon fils m'embarque dans des aventures où l'intrépidité le dispute à l'audace (c'est beau comme formule): en ville sur les pavés et entre les trams ou dans les dunes où l'on ne voit pas âme qui vive sur 20 km.

P.S.: savez-vous si François Marie est toujours fâché contre l'Alsace ? On pourrait l'inviter à manger une choucroute au Riesling; ça permettrait de lisser quelques aspérités de son caractère.

Écrit par : P.A.R. | 14 janvier 2009

Discours de Léon Trotsky à la Conférence des transports, le 2 décembre 1920:

"Les syndicats peuvent aujourd'hui devenir ou bien le rendez-vous de tous les préjugés des masses les plus retardataires, ou bien l'organe essentiel de la production. Il n'y a pas de milieu, car toute situation intermédiaire équivaut à l'anéantissement du mouvement professionnel."

En voilà un qui en connaissait un bout sur la question de la gestion du cheptel humain.

Écrit par : P.A.R. | 15 janvier 2009

1
Sauf sur la "" gestion"" de sa propre fin mexicaine !

2 c'est plutôt la première situation qui s'est imposée ,
n'est-il pas ?

3

GABOTEUR

SAGOUINE

MARINGOUIN


MAESTRIA

LOUPIOT

ESTAMINET

VIBRIONNANT [ SARCOME ]

-

Écrit par : Amédée | 15 janvier 2009

Cette fin-là justifiait le moyen d'une pioche.

Mais, revenons plutôt à nos moutons alsaciens, ils n'ont pas fini de vous étonner.

Dans ses mémoire, la baronne d’Oberkirch, née Henriette-Louise de Waldner-Freundstein et "Halsacienne pür chus" (de Mulhouse), raconte un incident survenu à Colmar vingt après les excentricités du toujours jeune Arouet.

Malgré un programme de travail chargé, le bourreau officiel de Colmar, s’était absenté sans autorisation. Interrogé par les autorités à son retour, il raconta avoir été enlevé de nuit par plusieurs inconnus armés, puis emmené en carrosse pour un voyage d’au moins trente-six heures qui, selon lui, avait dû le conduire dans une région montagneuse à l’est du Rhin.

Là, on l’avait introduit dans une salle où siégeait une sorte de tribunal. Puis, une femme voilée fut présentée aux magistrats et l’un d’eux s’exprima en ces termes au bourreau : « Nous t’avons envoyé chercher pour exécuter une sentence rendue contre cette femme, afin que cette punition fût ignorée de tous, comme le crime qui l’a provoquée. Tu vas remplir tes fonctions, tu vas décapiter cette créature, que les lois humaine ne pouvaient atteindre et qui est cependant coupable d’un crime irrémissible ».

Le bourreau, habitué à fonctionner sur ordres officiels d’autorités reconnues, est suffisamment troublé par ces circonstances particulières pour produire tous les arguments susceptibles d’échapper à ce qu’il considère finalement n’être qu’un assassinat. Rien n’y fait. Quand il demande de quoi la femme est coupable, on lui répond : « Tu demandes ce qu’a fait cette femme ? Je puis te le dire, alors tes cheveux se dresseront d’horreur sur ta tête et tu n’hésiteras plus à devenir l’instrument de notre justice ». La femme dit alors elle-même : « Vous pouvez me faire mourir, mais vous ne devez pas révéler à un homme de cette espèce ce que vos oreille ont entendu ».

Le bourreau résiste le plus longtemps possible, jusqu’à ce qu’on en vienne à le menacer lui-même d’une balle de pistolet. Puis dans le vertige d’une pression devenue intolérable, il saisit le sabre et sépare d’un coup la tête du corps et s’évanouit, submergé par une émotion qu’il n’avait jamais connue jusqu’ici dans ses œuvres. A son réveil, il se retrouve en carrosse, à parcourir le même chemin en sens inverse. On le laisse aux portes de Colmar avec un salaire très confortable, puis il retrouve sa famille et vient faire son rapport aux autorités. Un enquête fut menée au plus haut niveau hiérarchique dans toute l’Alsace, sans que l’on en apprenne davantage.

C’est à Strasbourg que la baronne d’Oberkirch a pu recopier les dépositions montrées par le lieutenant général de gendarmerie. Ce qui permet de rêver à ce que François Marie aurait pu tirer de ce récit s’il n’avait pas fait le zouave à Colmar.

Écrit par : P.A.R. | 15 janvier 2009

--------------------------------------------------

mé alors , la montée des 3-épis ???

le pneu se dégonfle ? hin !

------------------------------------------
- et l'ADN de la mobylette , le GendarmerieFeldOberHauptLieutenant,
y -a-t-il pensé ??

- CECI AURAIT pu résoudre l'énigme , ceci fonctionna bien pour celle du GENIE du siècle en cours
( je veux dire le fiston Sarkozy-premier lit corse ) .

RITOURNELLE

HOHENNée

BIMBERLOT

GIROUETTE ( pas Edgar , les successeurs ; BESSON ????)

gHilde

DUCASSE

BACOVE

échanson

Véreux

HUCHIER

hourvari

par chez nous , vlà le retour des KLIPPERS


COUSSIèGE

CIRCONSPECTION ( pour examiner une résolution )

THURIFERAIRE .

Écrit par : Amédée | 16 janvier 2009

Isidore Ducasse: voilà ce que vous devriez lire pour vous shooter aux nouvelles de l'antimonde; c'est mieux que la presse pipole ou que les infos de 20 heures.

Le Vélosolex, alors; l'angoisse de l'escargot pressé pour la montée, puis vertiges sur un tombeau grand ouvert pour la descente sur Niedermorschwihr (vous arrivez à prononcer ça ?)

Voilà: court, mais intense. En 1965, j'ai aussi fait d'étranges ballades en mobylette dans un coin d'Italie décroché du continuum espace-temps.

Je reste à votre disposition pour tout complément d'information et vous adresse, cher Monsieur Amédée, mes plus cordiales salutations.

Écrit par : P.A.R. | 16 janvier 2009

ya , kein problem

Nur Sieben jahren von Deutsch in Gymnasium

And immer der erste !

und ferien in Odenwald

ya Nieder à côté , vers Morschwihr

- et Charlotte , elle va bien à Turckheim ???

Écrit par : Amédée | 16 janvier 2009

lire : Ja , nicht Ya !

VERROTIère ( nette )

verniculaire

Écrit par : Amédée | 16 janvier 2009

MR PAR

Vous fréquentiez quelle mosquée ( Allah Akbar )
à Colmar , ville historique d'Europe ?

Amal ?? An-Nassiha ??

http://decadence-europa.over-blog.com/article-26859892.html

Écrit par : Amédée | 17 janvier 2009

Ecoutez, à cet égard, la seul mosquée que j'ai visitée est al-Azhar au Caire, celle-là même où nous eûmes rendez-vous
en 1957 pour le coup de Suez. Comme vous êtes parti un peu rapidement en oubliant vos pataugas, j'en ai pris soin et les tiens à votre disposition, avec tout votre paquetage et le FM.

L'Alsace doit être une région en voie de développement, car je trouve que la résolution de l'image est exécrable sur le lien que vous proposez. Je n'arrive même pas à compter les mirabelles dans le jardin de Tante Lisbeth.

Écrit par : P.A.R. | 17 janvier 2009

Ecoutez, à cet égard, la seul mosquée que j'ai visitée est al-Azhar au Caire, celle-là même où nous eûmes rendez-vous
en 1957 pour le coup de Suez. Comme vous êtes parti un peu rapidement en oubliant vos pataugas, j'en ai pris soin et les tiens à votre disposition, avec tout votre paquetage et le FM.

L'Alsace doit être une région en voie de développement, car je trouve que la résolution de l'image est exécrable sur le lien que vous proposez. Je n'arrive même pas à compter les mirabelles dans le jardin de Tante Lisbeth.

Écrit par : P.A.R. | 17 janvier 2009

Ecoutez, à cet égard, la seul mosquée que j'ai visitée est al-Azhar au Caire, celle-là même où nous eûmes rendez-vous
en 1957 pour le coup de Suez. Comme vous êtes parti un peu rapidement en oubliant vos pataugas, j'en ai pris soin et les tiens à votre disposition, avec tout votre paquetage et le FM.

L'Alsace doit être une région en voie de développement, car je trouve que la résolution de l'image est exécrable sur le lien que vous proposez. Je n'arrive même pas à compter les mirabelles dans le jardin de Tante Lisbeth.

Écrit par : P.A.R. | 17 janvier 2009

Ecoutez, à cet égard, la seul mosquée que j'ai visitée est al-Azhar au Caire, celle-là même où nous eûmes rendez-vous
en 1957 pour le coup de Suez. Comme vous êtes parti un peu rapidement en oubliant vos pataugas, j'en ai pris soin et les tiens à votre disposition, avec tout votre paquetage et le FM.

L'Alsace doit être une région en voie de développement, car je trouve que la résolution de l'image est exécrable sur le lien que vous proposez. Je n'arrive même pas à compter les mirabelles dans le jardin de Tante Lisbeth.

Écrit par : P.A.R. | 17 janvier 2009

Ecoutez, à cet égard, la seul mosquée que j'ai visitée est al-Azhar au Caire, celle-là même où nous eûmes rendez-vous
en 1957 pour le coup de Suez. Comme vous êtes parti un peu rapidement en oubliant vos pataugas, j'en ai pris soin et les tiens à votre disposition, avec tout votre paquetage et le FM.

L'Alsace doit être une région en voie de développement, car je trouve que la résolution de l'image est exécrable sur le lien que vous proposez. Je n'arrive même pas à compter les mirabelles dans le jardin de Tante Lisbeth.

Écrit par : P.A.R. | 17 janvier 2009

Je n'ai pas abusé de la mirabelle, mais je rencontre certaines difficultés conceptuelles et réalisationnelles (?) dans l'exécution de tâches internestétiques, qui autrefois furent si simples et qu'on complique à loisir pour le bénéfice de qui ? on se le demande.

Monsieur Amédée, le prétendu "centre de sécurité" de votre Windows XP ne vous empoisonne-t-il pas aussi l'existence ?

Écrit par : P.A.R. | 17 janvier 2009

----------------------------------------------------------
Monsieur PAR
Merci de ne pas vous inquiéter les humeurs
.
je travaillerai en Bretagne pour plus d'une semaine ; je ne sais si j'aurais un
accès internet .

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour France Désinfo , Obama est toujours Noir !! n'a toujours pas eu de mère !
---------------------------------------------------------------------------------
ADHERER / ADHERENT
EXEMPLE MR BESSON ADHERENT DU PS / ADHERENT DE L UMPS
MINISTRE SARKOZY

.
------------------------------------------------------------------------------------
AJUSTEMENT ADJUSTMENT
-----------------------------------------------------------------------------------------
APPEL-CITOYEN !!!!!
---------------------------------------------------------------------------------
AVATAR
----------------------------------------------------------------------

BIAIS
------------------------------------------------------------------------------------------

CARDINALE [ VERTU ]
---------------------------------------------------------------------------------------
CATIMINI
-----------------------------------------------------------------------------------------------------

CAUTION [ VOIR PRECAUTION ]
--------------------------------------------------------------------------------------------
CERTITUDE
------------------------------------------------------------------------------------------------
CHARLATAN
---------------------------------------------------------------------------------------------------
DESERTEUR [ DU PS ...]
----------------------------------------------------------------------------------------------

DESSERVANT DESSERVIR
----------------------------------------------------------------------------------------------
ELECTROCHOC
-------------------------------------------------------------------------
EMBUSQUé ( les.... en 14-18 )
----------------------------------------------------------------------------
FILTRAGE
---------------------------------------------------------------------------------
FULGURITE
FULGURANT
------------------------------------------------------------------------------------------
FUMISTERIE [ EX. du plan de """"""" relance """"""""]
-------------------------------------------------------------------------------
GOLOTS [ CHAMPS ]
-------------------------------------------------------------------------------------
GRAOULLY
--------------------------------------------------------------------------------

HABITANT [ à KLEBER , les habitans du Haut Rhin )
-----------------------------------------------------------------------------------
HERMETIQUE
--------------------------------------------------------------------------------------------
IMPORTATION CONFLIT
------------------------------------------------------------------------------------------------
INITIATIQUE
-------------------------------------------------------------------
JUGEOTE
-----------------------------------------------------------------------------------------
LINCEUL
-------------------------------------------------------------------------------------------------------

MANNE [ FINANCIERE ]
------------------------------------------
. [ SAINTE MANNE DE DIZAINES DE MILLIARDS
TOMBANT DU BUREAU DE SARKOZY
OU DE SON CHAPEAU DE MAGE
MAGICIEN PRESTIDIGITATEUR CHARLATAN ]
----------------------------------------------------------------------------------------
MANUFACTURIER SECTEUR # INDUSTRIEL ???
------------------------------------------------------------------------------------
MOROSITé
-----------------------------------------------------------------------------------
MOTU PROPRIO
-----------------------------------------------
MOUCHARD
-------------------------------------------------------------------------------------------------

PEREGRINER PEREGRINATION
---------------------------------------------------------------------------------------------
PETOCHE
------------------------------------------------------------------------------------------
PETRIFIER
-----------------------------------------------------------------------------------
PLAISANTIN
------------------------------------------------------------------------------------------
POSTULAT
----------------------------------------------------------------------------
POSTULER POSTULANT
--------------------------------------------------------------------------------
PROFANE / PROFANATION
-------------------------------------------------------------------------------------
PROVIDENTIEL HOMME MESURE
----------------------------------------------------------------------------------------------------
RENCARD
--------------------------------------------------------------------------------------------
RETABLE
-------------------------------------------------------------------------------------
SENSIBLE [ QUARTIER ..... pour ne pas dire ........] ( voir aussi ZEP ...)
------------------------------------------------------------------------------------------------------
SIMPLIFICATION [JOSEPH TAINTER ]
-----------------------------------------------------------------------------------------------
SINDONOLOGIE
----------------------------------------------------------------------------------------------------
STIMULANT [ UN ] Appliquer UN stimulant à l'économie !!!!
( cad ruiner le budget )
----------------------------------------------------------------------------------------------

SUBSIDE # SUBSIDY
-----------------------------------------------------------------------------------------
TENDANCE
---------------------------------------------------------------------------------------------
THEOLOGALE [ VERTUS ]
-------------------------------------------------------------------------------
TRANSITION
------------------------------------------------------------------------------------------------
TROUFION

----------------------------------------------------------------------------------------------------
VACARME [MEDIATIQUE SARKOZIEN ]

---------------------------------------------------------------------------------------------


*









-

Écrit par : Amédée | 18 janvier 2009

et là ???
Y A DES MIRABELLES ?
[ DANS LES COFFRES BANCAIRES ]

http://wikimapia.org/#lat=46.3213265&lon=6.176033&z=13&l=2&m=a&v=2&search=coppet

Écrit par : Amédée | 18 janvier 2009

-------------------------

moi c'est la santé d'Arouet qui m'inquiète

Last article : Gestion 13 Januar !

gros coup de froid ?

mission ultra-secrète ?

participation à un THINKTANK ? avec Minc et Sorman , et Attali ?

------------------------------

Écrit par : Amédée | 18 janvier 2009

Ah ! Monsieur Amédée, si vous saviez...

Le malheur s'est abattu sur notre Maison: nous avons eu maille à partir avec une cochonnerie nommée Internet Explorer 7, qui insistait méchamment pour nous vendre un antivirus crapuleux et nous refusait tout accès au monde libre si nous ne lâchions pas nos dollars.

D'antivirus, nous n'en avons pas besoin, car nous ne fréquentons pas les sites porno (privilégiant ainsi la pratique à la théorie), mais que les blogs les plus honorables (celui-ci étant bien sûr le premier d'entre eux).

Nonobstant, séchez vos larmes à propos d'Arouet de Jong: il est tout simplement à Washington, pour l'intronisation/le sacre/l'inauguration (souligner ce qui convient) de Monsieur Obama. Notre hôte a en effet écrit une "Histoire du règne de Louis XIV" qui fait autorité, et le nouveau gouvernement souhaite en faire un copier-coller pour sa promotion commerciale: Super-O dans le rôle du King Sun.

Si vous aimez les cartes, je vous donne rendez-vous (avec Google Earth) au point suivant:
31° 39' 32.07'' N
121° 29' 28.74'' E
J'envisage d'acheter un cabanon dans la région et votre avis m'intéresse.

Écrit par : P.A.R. | 19 janvier 2009

Arouet va bien et vous est reconnaissant de s'enquérir de sa santé. Il est actuellement en mission chez les Cacouacs et chez les ennemis jurés des Cacouacs.

Écrit par : Arouet le Jeune | 19 janvier 2009

Méfiez-vous: la Bastille de la République des Lettres est pire que celle de l'Ancien Régime où vous avez séjourné.

Écrit par : P.A.R. | 19 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.