Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 avril 2009

Carcan



Le mot, dont l’origine est mal assurée, est attesté dans la première moitié du XIIe siècle. C’est un collier de fer servant à attacher un condamné au pilori. Au XVe siècle, il désigne par analogie un collier de pierres précieuses.

Il est défini dans les dictionnaires anciens avec ces deux sens : « cercle de fer avec lequel on attache un criminel par le cou à un poteau » (Dictionnaire de l’Académie française, 1694) ou « cercle de fer avec lequel on attache par le cou à un poteau, celui qui a commis quelque crime, quelque délit » (id. 1762, 1798) ou « anneau de fer, avec lequel on attache un criminel à un poteau » (Féraud, Dictionnaire critique de la langue française, 1788) ; et « espèce de chaîne d’orfèvrerie ou de pierreries » (1694), les académiciens ajoutant : « mais il n’est plus guère en usage en ce sens-là », remarque qui disparaît dans les éditions ultérieures : « espèce de chaîne ou de collier de pierreries » (1762, 1798, 1832-35, Féraud 1788, Littré 1863-77) ou « espèce de chaîne ou de collier d’or, de perles ou de pierreries dont se parent les femmes » (1932-35).

Dans la sixième édition du Dictionnaire de l’Académie française (1832-35), le premier sens « cercle de fer » est défini à l’imparfait (« avec lequel on attachait par le cou à un poteau celui qui avait été condamné à cette peine »), signe que cette peine a disparu du Code pénal, comme le précisent les académiciens dans cette même édition : « La peine du carcan a été supprimée en 1832 », de même que Littré, dans son Dictionnaire de la langue française (1863-77) : « collier de fer fixé à un poteau pour y attacher un condamné » (« la peine du carcan a été supprimée en 1832 »), sens qu’il illustre de quelques extraits d’écrivains, dont Saint-Simon : « une femme cria fort haut ; les archers la saisirent et la mirent indiscrètement à un carcan voisin ».

Littré relève un nouvel emploi : « sorte de collier de bois qu’on met aux cochons pour les empêcher de se frayer passage à travers les haies » (DAF, 1932-35 : « spécialement, collier de bois que dans certaines régions l’on met aux porcs pour les empêcher de traverser les haies »), attesté au milieu du XIXe siècle, ainsi que l’homonyme carcan, « terme d’écurie, mauvais cheval ». Les auteurs du Trésor de la langue française (1971-94) signalent qu’une pièce du vêtement était nommée col carcan ou col-carcan, « col haut et rigide » ou « col dans lequel on se trouve engoncé et qui gêne les mouvements du cou ». Gide, dans Si le grain ne meurt (1924), se plaint d’avoir dû porter, enfant (« malheureux enfant », évidemment), « tous les jours de l’année, pour le jeu comme pour l’étude, à l’insu du monde et cachée sous sa veste, une espèce de cuirasse blanche et qui s’achevait en carcan ; car la blanchisseuse empesait également, et pour le même prix sans doute, le tour du cou contre quoi venait s’ajuster le faux-col ».

De 1694 à 1935, aucun lexicographe n’enregistre les emplois figurés de carcan qui sont, il est vrai, spécifiques de la « modernité » libérale ou libertaire, les modernes tenant toute contrainte, même la plus anodine, même celle qui n’a rien d’une contrainte, pour un carcan, c’est-à-dire pour un collier de fer qui attache à un poteau un condamné (surtout les « esclaves ou les forçats », le collier de fer « rivé à froid par derrière » « faisant partie de la chaîne générale ») et qui, de fait, transforme tous ceux qui supportent une petite contrainte en victimes de la société, de la morale, de la civilisation. Ainsi, ce sens : « Par métaphore, ce qui entrave la liberté de façon rigoureuse » (Trésor de la langue française), illustré par cet exemple de Guéhenno (1934), qui a été souvent mieux inspiré) : « la civilisation nous passe son carcan au cou ». Ainsi se forge le mythe du civilisé forçat ou condamné au pilori ou attaché à un poteau de torture par le cou. Cet autre exemple étend le mythe à la politique : « Inutile de dire que, aussitôt que le Consulat apparut, il forgea une chaîne de plus, il resserra le carcan dans lequel râlait déjà la liberté du travail ». Dans la neuvième édition de leur Dictionnaire (en cours de publication), les académiciens interprètent étrangement, à dire vrai, le sens figuré, « tout ce qui entrave ou gêne la liberté des mouvements » (le carcan de la discipline) comme le développement métaphorique, non pas du collier de fer du condamné ou du forçat, mais du « cercle ou triangle de bois que les éleveurs mettent au cou de certaines bêtes pour les empêcher de traverser les haies ». Le civilisé, après avoir été comparé à une victime de la société mauvaise, serait-il un porc, à qui il serait fait interdiction de « traverser les haies » ?

 


Commentaires

-----------------------------------------


ALLOGENE
-----------------------------------------------------------------

approbation
----------------------------------------------------------------------------

archéo ( un )
---------------------------------------------------------------------
Arénation
-----------------------------------------------------
ATLANTISME
--------------------------------------------------------------------

AUTARCIQUE [ REPLI ]
-------------------------------------------------------------------------------
AUTODAFé
------------------------------------------------------------------------------------
AUTONOME
--------------------------------------------------------------------------------------------
AVEUGLEMENT
----------------------------------------------------------------------
BAFOUER
--------------------------------------------------------------------------------------------
BIBLIOMETRIE
---------------------------------------------------------------------------------------

BLOCUS
---------------------------------------------------------------------------------------
BRANQUIGNOL ou avec un E ??? pas le temps de revoir
------------------------------------------------------------------------------

BRûLOT
-------------------------------------------------------------------------------

CAPILOTADE
-----------------------------------------------------------------

CENTRATION [ SUR L ENFANT ]
--------------------------------------------------------------------------------
chrétien
-------------------------------------------------------------------
commentateur
-----------------------------------------------------------------------

commun

----------------------
communautarisme
---------------------------------------------------

composite
--------------------------------------------------------
CONSUMERISME
--------------------------------------------------------------------
CONNIVENCE
-------------------------------------------------------------------------
CONTEMPTEUR

-----------------------------------------------------------------
CORPORATIF
CORPORATISTE
[ # CORPORATE ]
-------------------------------------------------------------------------------
DECADENTISTE
--------------------------------------------------------------------------------
DENONCIATION
--------------------------------------------------------------------------
détonateur ( poudrière ) social etc................
-------------------------------------------------------------------
DISPUTATION
-----------------------------------------------------------------

DISTANCIER

la NLF adore les DIS & DYS
-----------------------------------------------------------
ENTABLEMENT
----------------------------------------------------------------
ERRANCE { # de errance en US = courses , magasiner )
------------------------------------------------------------------------------------

ethnocentrisme
--------------------------------------------------------------------------------
Férule
------------------------------------------------------------------------
FOURVOIRIE [ FORA VIA ; chartreuse =)
---------------------------------------------------------------
FULGURANCE
----------------------------------------------------------------------
GERMEN
-----------------------------------------------------------------------
GLACIATION ( du crédit , des relations )
----------------------------------------------------------------
Guignol ( un )
---------------------------------------------------------------
IMPUDENCE ( voir bling-bling )
-----------------------------------------------------------

intelligibilité
---------------------------------------------------------------------
Kursaal
--------------------------------------------------------------------
LOCAL = grand mot pour le 21ème siècle
( # anglais = a local , un citoyen , un voisin etc.. )

-----------------------------------------------------------------------
Maboule
--------------------------------------------------------------------
MANICHEEN
-----------------------------------------------------------------------
marasme
------------------------------------------------------------------
MECANISATION
-------------------------------------------------------------------------------------
MENTOR
--------------------------------------------------------------------------

MUTIN [ DE STRASBOURG ]
------------------------------------------------------------------------

NATALISME
--------------------------------------------------------------------------------
Nation-building
------------------------------------------------------------------------
OPTION [ NUCLEAIRE ZERO dixit le Sauveur DU MONDE ]
-------------------------------------------------------------------------------------------
opulence
--------------------------------------------------------------------

PACTOLE
------------------------------------------------------------------

PANORAMA ( de l'actualité etc..........)
--------------------------------------------------------------
PERSONNALISME
--------------------------------------------------------------------
prioriser , risation
-----------------------------------------------------------------------
PRURIT
-------------------------------------------------------------------
purge
-----------------------------------------------------------------------------

PURISTE
-------------------------------------------------------------------------------


rééducateur rééduquer ( centre de .................)
----------------------------------------------------------------------

RENTIER
--------------------------------------------------------------------------------
Rétention ( centre de ) ( d'information ) ( d'eau , oedème )
-----------------------------------------------------------------

ronéo ( et juliette ??? )
----------------------------------------------------------------------
SANGLE | DE CHARTREUSE ]
-------------------------------------------------------------------------

SCANDER
---------------------------------------------------------------------
SCANDALE
----------------------------------------------------------------------
scénario
----------------------------------------------------------
SEXUALISATION HYPER-SEXUALISATION DES JEUNES / LOLITA
-------------------------------------------------------------------------------

Standard ( étendard )
----------------------------------------------------------------
Standardiser , disation...............
---------------------------------------------------
sotto voce
----------------------------------------------------------
SUPPUTER
------------------------------------------------------
THALASSOCRATIE
-------------------------------------------------------------------------------
TIERS-MONDISER / TIERS-MONDISATION
--------------------------------------------------------------------------
UBRIS
------------------------------------------------------------------------------

VILLIPENDER [ VILLEPIN ?? ]
---------------------------------------------------------------------------

XENOPHILIE
-------------------------------------------------------------------------


*

Écrit par : FELIX V | 05 avril 2009

Il me semble que j'ai déjà vu cette liste où il manque ALLOCHTONE. Monsieur Amédée, il ne faut pas nous servir
du réchauffé: le public de Monsieur Arouet demande un traitement VIP.

Si le carcan connut un usage intensif dans l'ancienne Chine, le sort réservé aux pourceaux y est toutefois plus enviable que chez leurs homologues occidentaux; animal fétiche, avec le canard, de la population et des tables asiatiques, il est essentiellement nourri de l'enveloppe extérieure des grains de riz. Dans les régions plus froides, on le gave tout simplement de maïs. En dépit d'une catastrophe climatique annoncée par les prophètes d'un nouveau testament dépourvu de tout codicille, je ne crois pas que les cochons de Harbin goûteront un jour au riz; à moins qu'une ONG leur paie le voyage vers le sud.

(sans regarder Wiki, Félix V n'était pas un pape alsacien ?)

Écrit par : P.A.R. | 06 avril 2009

----------------------------------


1 Amédée VI , dit le comte Vert

------------------------------------------------------
2 Amédée VII , dit le comte Rouge
( couleurs respectives des armures )
--------------------------------------------------------

3 Amédée VIII , devenu Félix V , le comte-Pape
( retiré en son château de Ripaille )
( faire ripaille )
------------------------------------------------------
Nos très grands comtes du Saint-Empire-Romain Germanique

----------------------------------------------------------------

Écrit par : Amédée -Félix V | 06 avril 2009

Fort bien.
Mais il y a eu un pape alsacien et vous me direz lequel quand vous en aurez fini avec la décoration des oeufs de Pâques.
Ils sont tous très cools, les Amédée 6 à 8, mais leurs grands-pères étaient de meilleurs gestionnaires pour avoir su investir dans le terre au bon moment. Je crois que c'est Pierre II qui s'est offert progressivement toutes les seigneuries du Pays de Vaud, dont les propriétaires avaient l'escarcelle plutôt mitée.
Humbert le Bâtard est un personnage intéressant à plus d'un titre, et c'est à lui que je dois de vivre dans ce coin de pays honni du G20.

Écrit par : P.A.R. | 07 avril 2009

Les commentaires sont fermés.