Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 octobre 2009

Caractères 2

Journaleux

 

Grande ville du Sud

            Vendredi 25 septembre, vers 14 h, à l’arrêt « Commune de Paris » du bus n° 6 qui traverse la ville du nord au sud, montent trois dames âgées. Le bus propre, bien entretenu, climatisé est bondé. Il n’y a plus de place assise. Une des vieilles dames montre à trois jeunes noirs, deux garçons et une fille, confortablement assis sur leur siège, une carte d’invalidité et leur demande poliment, dans un français sans accent, de leur laisser une place. De toute évidence, elle est du pays. C’est une autochtone - une « de souche » ou, mieux une sous-chienne, comme on dit en novlangue multiculturelle. Aucun ne bronche. De toute évidence, ces « jeunes » sont au-dessus des chiens. Finalement, un vieux monsieur, assis un peu plus loin, se lève et s’adresse, lui aussi dans un français sans accent, à la vieille invalide : « Madame, je vous en prie, venez vous asseoir ici ». Les trois noirs en sourient, fiers de tout l’orgueil de leur race.

Quelques minutes plus tard, les deux garçons noirs se lèvent et descendent à l’arrêt « Pasteur ». Les deux dames âgées montées à « Commune de Paris » ont vu les places se libérer et s’en approchent, mais, plus promptes, deux jeunes musulmanes, grasses, rebondies, bien nourries, l’une voilée, l’autre pas, qui avaient vu les deux Françaises âgées s’approcher des sièges libérés, y ont posé leurs fesses, au mépris de toute politesse. Quand on est vrai croyant, on ne cède jamais rien, surtout pas une place assise dans un bus bondé à des vieillards impotents.

 

            Des milliers de faits de ce type se produisent à chaque instant en France. Le journaleux du Monde n’a pas pu ne pas en être le témoin – à moins qu’il ne soit aveugle. Or, jamais il ne les raconte, jamais il n’en fait état. Au contraire, d’après lui, ce sont les trois jeunes gens noirs et les deux musulmanes du bus bondé qui sont victimes du racisme. Voilà une façon plaisante de réécrire l’histoire : ce sont les colons qui, en Algérie, étaient victimes du racisme ; et ce sont les soldats de la Wehrmacht qui, dans la France occupée, souffraient de discriminations. Le journaleux avance sur la voie du négationnisme.

                    

            Toujours dans cette grande ville du Sud. Le matin, vers 7 heures, des miséreux fouillent les poubelles à la recherche d’un peu de nourriture pour la journée. Dans le quartier, dit « populaire » dans la novlangue multiculturelle, c’est-à-dire, en bon français, dans le quartier islamisé et purifié, d’où ont été chassés tous les infidèles, ces mendiants ne font pas la manche. Cela ne servirait à rien. Les nantis ne font l’aumône qu’aux leurs – restés au pays – au nom de la préférence islamique. Pourtant, pendant toute la nuit, ces mêmes nantis ont bouffé, bâfré, gueuletonné, avalé de la chorba aux lentilles, de la semoule, de bons et gros légumes, du mouton, du poulet, rien que du hallal, du miel, des gâteaux sucrés, des dattes. Du coucher au lever du soleil, ils se sont empiffrés. A sept heures, au moment où les sous-chiens fouillent leurs poubelles, ils ronflent. C’est le mois de ramadan.

            Il y a un demi-siècle, Albert Camus, enquêtant sur la misère en Algérie, décrivait les miséreux d’alors qui fouillaient les poubelles, de faible contenance (c’était avant la société de consommation), de « là-bas » ; et ils disputaient aux rats un quignon de pain ou des épluchures de légumes. En un demi-siècle, le monde n’a pas changé : les SDF disputent toujours aux rats le contenu des poubelles, non plus en Algérie, mais en France, patrie des droits de l'homme. Ce qui a changé surtout, c'est le journaleux. En 1959, il aurait publié la courageuse enquête d’Albert Camus ; en 2009, il se l’interdit : elle est haram.

 

 

Commentaires

-------------------------------------------------------

CASTRAT
------------------------------------------------
CASTRATION
----------------------------------------
EUNUQUE
-----------------------------------------------
REVIREMENT /
TOURNER CASAQUE [ DE VILLIERS ]
-----------------------------------------------------------

BOLLARD
--------------------------------------------------------------
NAVILLEUR
-------------------------------------------------------
SAINT-SULPICIEN
--------------------------------------------------------
EPENCHOIR
-----------------------------------------------------------------
GALéASSE
---------------------------------------------
TIMONERIE
-----------------------------------------------------
EXUTOIRE
----------------------------------------------------
HECATOMBE
--------------------------------------------------------
CONFRERIE
-----------------------------------
BAJOYER
--------------------------------------------------
JOLIESSE
-------------------------------------------------------------
ALARADE
------------------------------------------------------
BOURLINGUE
---------------------------------- ------------------------------
DEVALADE
-------------------------------------------------------
SITUATION / STATUT [ STATUS en anglais )
--------------------------------------------------------------
OCTAVON
-------------------------------------------
DéCAVON
-------------------------------------------------------------------------
SACRER = Jour sacré = obtention des JO selon Lula
------------------------------------------------------------------

STIMULUS déja signalé
--------------------------------------------------------------
un PASSANT BLANC
---------------------------------------------------------------
un " NOIR SOCIAL "
---------------------------------------------------------------------------
CASERIO
---------------------------------------------------
FORALE ( communauté)
--------------------------------------------------------

http://anonymouse.org/cgi- bin/anon-www.cgi/http://www.europaegentes.com/modules.php?name=News&file=article&sid=602

--
LES HORTILLONNAGES AMIENS

http://www.wikimapia.org/#lat=49.8946897&lon=2.3264837&z=16&l=2&m=b
----------------------------------------------

Hottée
----------------------------------------------
Verzieux
---------------------------------------------------------
Personnes écartelées Quartered
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Personne_%C3%A9cartel%C3%A9e

--------------------------
TETANISER
----------------------------------
DESINFORMATION
----------------------------------------
STRUCTURANT
----------------------------------------------
GARGARISME / / GARGARISER
----------------------------------------------------
CHARISME / CHARISMATIQUE
------------------------------------------------------
FEINDRE To Feign
-------------------------------------------------------

déraciner : déracinement
-------------------------------------------------------------

LEURRE a Lure
--------------------------------------------------------
PRESTANCE
-----------------------------------------------------
MOUCHARD
----------------------------------------------------------
FAUX-JETON a sneak
------------------------------------------------------------
SARRAZIN
------------------------------------------------------------
SUZERAIN
-----------------------------------------------------------

------------------------

Écrit par : Amédée | 04 octobre 2009

Pourquoi tant de pathos, François Marie ? Faites comme moi. Laissez-leur le pays, ils vont le réduire à l'état de terrain vague et nos petits-enfants reviendront d'Asie ou d'Amérique le coloniser et le développer pour en faire une nation riche et florissante.
Le temps n'existe pas, donc l'histoire n'a aucun sens. Laissons agir L'Éternel Retour, au sens nietzschéen du terme.

Écrit par : P.A.R. | 05 octobre 2009

GOMMECOURT MACHINE GUN
SOMME

http://static.panoramio.com/photos/original/22896390.jpg




le cimetière de Villers-Bretonneux , mardi soir dernier , sous un beau temps frais était admirable .

Ainsi que Chipilly et son cheval

Corbie , sa mairie

le château de Ham , explosé par les Boches , est vraiment une piètre ruine.

Écrit par : Amédée | 05 octobre 2009

Très beau paysage printanier. Mais où sont les vaches, en Somme ?

Écrit par : P.A.R. | 05 octobre 2009

Au fait, s'il vous manque une vache dans votre pré, vous allez certainement la retrouver ici:
http://french.cri.cn/781/2009/08/31/241s199758.htm
Si c'est bien elle, je m'occupe de la faire rapatrier. Mais ne me demandez pas comment elle est arrivée là: mon boulot consiste uniquement à ce que les vaches soient bien gardées.

Écrit par : P.A.R. | 05 octobre 2009

Il fallait lire

LE MALJOURNALISME !! na


http://decadence-europa.over-blog.com/article-3626524.html

Écrit par : Amédée | 06 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.