Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 novembre 2009

Diététique





Empruntés du latin diaeteticus, adjectif, et de diaetetica, nom, eux-mêmes empruntés du grec, l'adjectif est attesté en 1549 (« la partie de médecine diététique, c'est-à-dire qui guérit par une bonne manière de vivre »), le nom en 1575 (« la médecine... est composée de trois parties : la première est dite chirurgie, qui par manuelle opération, guérit les maladies ; la seconde diététique, laquelle donne secours aux maladies par bonne manière de vivre ; la troisième pharmaceutique, laquelle par médicaments guérit les infirmités », Paré).

L'adjectif entre dans le Dictionnaire de l'Académie française à compter de la quatrième édition (1762) : « terme de médecine, il se dit de certains remèdes sudorifiques et dessiccatifs ». La définition ne se suffit pas à elle-même ; elle est une invitation à consulter le dictionnaire en « tourniquet ». Qu'est-ce qu'un remède sudorifique ? Et un dessicatif ? Dans l'édition suivante, de 1798, la définition est plus précise : « il se dit des choses relatives à la diète ». Le nom entre dans la sixième édition (1832-35) à côté de l'adjectif : « il s'emploie aussi comme substantif féminin, et se dit de l'art de conserver ou de rendre la santé par les moyens diététiques » (les préceptes de la diététique). Dès lors, tous les lexicographes relèvent l'adjectif et le nom, Littré dans le Dictionnaire de la langue française (1863-77 : « Adjectif, terme de médecine, qui concerne la diète » et « substantif féminin, branche de la médecine qui s'occupe des règles à suivre dans la diète, c'est-à-dire dans l'usage des choses qui font la matière de l'hygiène privée »), les académiciens, qui emploient les premiers régime à côté de diète (DAF, 1879 : « qui concerne la diète, le régime de vie propre à conserver ou à rétablir la santé » ; « substantif féminin, il se dit de l'art de conserver ou de rendre la santé par les moyens diététiques »).

D'un dictionnaire à l'autre, la chose est décrite de façon de plus en plus détaillée. En 1932-35 (huitième édition), les académiciens amplifient la définition : « (diététique) s'emploie aussi comme nom féminin pour désigner l'étude de l'hygiène et de la thérapeutique alimentaire ». Un demi-siècle plus tard, la définition du Trésor de la langue française (1971-94) prend un vernis scientifique. Elle semble copiée d'un manuel de diététique ou de l'introduction d'un cours d'université : « ensemble des règles d'hygiène alimentaire fondées sur l'étude du pouvoir calorifique et de la valeur nutritive des aliments, permettant d'établir le régime alimentaire approprié à chacun ». En 1762, les académiciens ne connaissaient que l'adjectif ; de 1832 à 1935, ils ont classé sous l'entrée diététique en première position l'adjectif et en seconde position le nom. Dans la neuvième édition, en cours de publication, l'ordre est renversé. C'est désormais le nom qui prime sur l'adjectif. La diététique est la « partie de l'hygiène et de la thérapeutique définissant les règles d'une saine alimentation ou proposant aux malades des régimes adaptés à leur état », tandis que l'adjectif est défini comme un adjectif de relation, se rapportant, non plus à la diète ou au régime, mais à la diététique : « qui se rapporte à la diététique ». C'en est fini des remèdes dessicatifs ou de la diète ordonnée par les médecins de Molière. La diététique est enfin une science ; elle a des règles ; elle est fondée sur la chimie et la physiologie. Ce n'est plus une « bonne manière de vivre », comme le disait Paré, liée au sens commun ou à l'expérience. Elle s'est muée peu à peu, dans le courant du XIXe siècle, siècle scientiste s'il en fut, et pendant tout le XXe siècle, siècle de la technique, en une science, non pas spéculative, mais pragmatique, qui ne se contente pas d'énoncer des vérités, mais qui apprend à les appliquer dans la vie courante.

L'évolution sémantique de ce nom reflète, comme un miroir, les transformations que la modernité fait subir aux choses et aux hommes.



 

Commentaires

-----------------------

Vaccin
Vaccination ( jénnerienne )
-------------------------
Vacciner

------------
Grippe ( fin du Monde )
-------------
Flu
----------------------

Vénérien
-------------------------

Écrit par : @@@médée | 16 novembre 2009

Les événements de cette fin de semaine devraient vous inspirer une liste descriptive de l'état de la France. Voici quelques suggestions:

Insurrection
Emeute
Mutinerie
Sédition
Trouble
Désobéissance
Insoumission
Insubordination
Dissidence
Rébellion
Révolution
Pronunciamiento
Putsch
Soulèvement
Coup d'Etat
Guerre civile

Écrit par : P.A.R. | 16 novembre 2009

Erreur de votre PAR , mr part
vous oubliez une variable de base fondamentale , dans vos calculs : nous sommes presque en 2010.

Le grand ( petit ) ou petit ( grand ) Sarkozy a été porté par le troupeau vélin il y a presque 3 ans .

depuis , il a ( selon son baratin de vendeur du Sentier de Neuilly )
- amené la """" croissance """ perpétuelle ( sur une planète sphérique limitée ) à 4 % / an

- découvert des sources d'énergie ( neutre non polluante ) immenses

10000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
milliards de millions de millions de barils de pétrole ont été découverts
- créé 5 000 000 km2 de nouvelles terres par des polders ( ceci justifie enfin bien une arrivée massive incontrôlée d'une immigration non désirée
par les racistes de la population locale )

- crée un état de sécurité tant espérée et PROMISE
Paris est maintenant très sure , mieux que Singapour

tenez un faites un test :
soit au Champ de Mars
soit même vers la Basilique de Saint Denis

vous vous approchez de quelques jeunes locaux ( encagoulés , et descendants multiples du Gaulois mustapha ben N'daye )

faites tomber un gros portefeuille bourré de Francs issus d'une banque du crime organisé , par exemple d'une place Calviniste de tres haute moralité .

il vous le rapporterons immédiatement
m'sieu par , ti laissé bétan ti fric !
i a trop de flouze

- j'oubliais

l'éducation a été portée par notre baratineur-menteur-trompeur-agité-du-bocal-mégalomane ( j'en passe )

a un niveau jamais atteint dans cette partie du Monde .

Nous espérons bientôt avoir le premier Prix Nobel de physique ou Médecine de notre histoire
( jusqu ' à la minable , car n'ayant qu 'une peuplade initiale primo-arrivante vraiment minable )

.

Écrit par : @@@médée | 17 novembre 2009

------

sure = sûre
---------

2 vous oubliez Rebeyne à votre liste


3 de façon très fortuite , en cherchant autrer chose , j'ai lu cette seamaine que le mot
PUTSCH était issu d'un dialecte suisse
( sans savoir si Suisse roman ou alémanique )
bizarre , non ??

-
4 Vous n'avez pas appris qu'un certain Arouete de poisson , ou qqc comme çà , a d'ailleurs eu le Prix CON court 2009 , pour son oeuvre sur la langue Mitterrando-sarkozyenne en renforcement permanent dans le pays de du Bellay .

Écrit par : @@@médée | 17 novembre 2009

m'sieu pa ( R non pronçé )

une vidéo tournée le 15 novembre 2009
à Singapour

très intéressante

http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/peur-dans-la-cite-5535540.html

heureusement ki s'pass pas les mêmes choses en Fwance , par exemple dans le Nord à Maubeuge
dans la cité des provinces françaises
( plus beaucoup françaises )
à rebaptiser les Provinces Maghrébines

---------

eux , c'est cool , i zon maintenant un certain
Sarkozy ( vous z en avé entendu parler ??? ) depuis 3 ans

y a plus de racailles qui s'était développé sous le régime d'incompétence de la Chie raquie

il a passé le Karcher , je crois hin biloute .

Écrit par : @@@médée | 17 novembre 2009

A part une fois, au cause de Guillaume Tell, il n'y a jamais eu de putsch en Suisse: c'est le pays du consensus. Donc le mot ne peut être que Teuton.

A propos de l'Overijssel (de l'autre côté de l'Ijssel), à laquelle vous vous intéressez également, voyez la répartition des religions dans cette province des Pays-Bas où je n'ai jamais été: geen 37 %, Protestant 29%, Katholiek 26%, moslims 2%, andere 6%, et comparez à la situation chez vous.

Karcher, Président ! Karcher, Président ! Karcher, Président !

Écrit par : P.A.R | 17 novembre 2009

1 " conforter "
les recettes seront confortées
http://actu.orange.fr/articles/a-la-une/Reforme-de-la-taxe-professionnelle-les-ressources-des-collectivites-seront-confortees.html

2 Chenapan
un autre leg de nos voisins d'Outre-Rhin
SCHNAPPHANEN

des bandes d'Allemands massacrèrent la population du Silbertal Sainte-Marie-aux-mines , brulant habitations etc...

3
Recueillement

j'ai récemment vu dans un hôpital
une
" Salle de recueillement "
permet de supprimer les mots
Chapelle , Prière
n'offense pas un "autre culte susceptible & à tendances agressives "

ne dit pas si on prie
on se " recueille " ( des noix , des fraises ?? °

de plus salle appelée Guillaume Apollinaire
( Montceau-les-mines)

-
superneutre

évite les mots Saint , Sainte
-----------
il s'agit de la salle pour les morts
------------
la famille ne prie pas
----------
mais se " recueille " dans la salle d'un poet-poet

----------

Écrit par : @@@médée | 17 novembre 2009

-----

je constate avec horreur
que mrs Arouet & Par n'ont pas souhaité l'anniversaire de Mahomet le 10 de Novembre !!!
couplé à celui de mr Luther King

attention , c'est le premier avertissement

ensuite : couic !! couic

--------------
Born: Mahomet, or Mohammed, Arabian prophet, founder of Islamism, 570, Mecca; Martin Luther, German reformer, 1483, Eisleben, Saxony; Robert Devereux, Earl of Essex, favourite of Queen Elizabeth, 1567, Netherwood, Herefordshire;

Oliver Goldsmith, poet and dramatist, 1728, Pallasmore, Ireland;

Granville Sharp, slavery abolitionist and miscellaneous writer, 1734, Durham; Friedrich Schiller, poet and dramatist, 1759, Marbach, Wurtemberg

------------------
ou en sont vos émeutes de NYON ???
en Suisse du " consensus "

-----------------------

Écrit par : @@@médée | 18 novembre 2009

Confutatis maledictis,
flammis acribus addictis,
voca me cum benedictis.

Écrit par : P.A.R. | 18 novembre 2009

Soyons précis: vous évoquez Ste-Marie-aux-Mines ou Ste-Croix-aux Mines. En plus, il y a un Silberthal près de Cernay et un autre au Voralberg (Österreich). Vous allez perdre des clients avec de telles lacune journalistiques.

Écrit par : P.A.R. | 18 novembre 2009

-----------------
cuffat
---------------
Caffu caffut
--------------------
exhaure
-----------------------
Astiquette
---------------------
Hercheuse
-------------------
Boutelot
------------------
Barrou
------------------
Carbolux
------------------
Moulineur moulinage
---------------------
Pénitent
--------------------
Coulon Coulonneux
---------------------
Jeu du Javelot
-------------------
Foudroyage Foudre
--------------------
bigue
---------------
About
-----------------
Haveuse
---------------------

Écrit par : @@@médée | 19 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.