Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 janvier 2010

Ce n'est pas très catholique

 

 

 

En grec, cet adjectif a pour sens « universel ». L'Eglise de Rome s'est nommée catholique, parce qu'elle se tenait et se tient encore pour universelle.

Au XVIe siècle, le lexicographe Henri Estienne (in Dialogue du langage français et italien) s'indigne de l'emploi abusif de cet adjectif et de l'adverbe catholiquement qui en est dérivé : « j'en ai oui aussi... qui appliquaient ces mots catholique et catholiquement à tout, jusques à dire, c'est du vin catholique, c'est une viande catholique, c'est un potage catholiquement fait ». Furetière (Dictionnaire universel, 1690) note d'autres emplois étendus de catholique, hors de toute référence à la religion ou à l'Eglise : « en termes de chimie, on appelle un fourneau catholique, ou universel, un petit fourneau tellement disposé, qu'on y peut faire toutes les opérations de chimie, même celles qui se font avec le feu le plus violent » ; « on le dit aussi en gnomonique des cadrans universels, qui sont tellement construits, qu'ils peuvent faire connaître l'heure en divers pays, et sous quelque élévation de pôle que ce soit ».

Il existe aussi des expressions proverbiales qui attestent la dé-liaison entre le sens de catholique en religion et des usages divers dans la langue : « on appelle proverbialement un catholique à gros grains, un homme peu scrupuleux, un peu libertin, qui ne prend pas soin d'observer les préceptes de la religion ». Ce proverbe est cité par Furetière, op. cit., dans toutes les éditions publiées du Dictionnaire de l'Académie française, par Féraud (Dictionnaire critique de la langue française, 1788), par Littré (Dictionnaire de la langue française, 1863-77). A partir de la sixième édition (1835) du Dictionnaire de l'Académie française, est relevé cette autre expression, jugée « figurée » et « familière » : « cela n'est pas catholique, cela n'est pas conforme à la morale, au devoir » (Littré, op. cit. : « figuré et familièrement, cela n'est pas catholique, cela n'est pas conforme à la morale, au devoir, à la règle » ; DAF, huitième édition (1932-35) : « Cela n'est pas bien catholique, cela n'est pas conforme à la morale, à ce qui devrait être, ou encore cela n'est pas bien régulier »). Les rédacteurs du Trésor de la langue française (1971-94) expliquent le sens de l'expression figurée et familière en la rapportant à la doctrine catholique, supposée rigide ou ferme : « par référence à la réputation de fermeté de la doctrine catholique, dans des expressions ou phrases négatives : conforme à la norme doctrinale, en particulier morale ». Les exemples cités sont « fredaine peu catholique », « se procurer quelque chose par des moyens plus ou moins catholiques », « il y avait, dans cette histoire, quelque chose de pas catholique ».

Il est possible de reprocher au Président de la Région Languedoc et Roussillon, candidat à sa propre succession, d'être vulgaire ou désinvolte ou d'abuser d'expressions familières. Auquel cas, que les citoyens ne votent pas pour lui. En revanche, il faut lui reconnaître une qualité : il sait la langue française et quand il dit que tel ou tel politicien (pardon « mec ») a une tête (pardon une « tronche ») « pas très catholique », il ne fait qu'employer l'expression « pas très catholique » dans le sens qu'elle a en français depuis de longs siècles. Ce n'est en rien un crime et ce n'est pas très catholique que de lui en faire grief. Que le mec à « la tronche pas très catholique » soit catholique, athée, agnostique, musulman, protestant, juif, bouddhiste, stalinien, maoïste, zoroastrien et tout ce que l'on voudra d'autre, n'a rien à voir avec le mauvais air, pas très engageant, qui lui est imputé, sans doute inélégamment.

 

 

Commentaires

Orthodoxe
l'on dit souvent aussi , pour le même sens : c'est pas très orthodoxe !

-avec en plus , extension à = orthodoxie
mr LYON-CAEN ( Fabius ) est-il DANS l'orthodoxie de la ligne Delors (Aubry ) ??
MOTS
http://decadence-europa.over-blog.com/article-mots-43918308.html


-------

Écrit par : @@ | 30 janvier 2010

Vous ètes trop tolérants envers ce triste individu !
J'exorte tous les chrétiens non catholiques et du monde entier ( protestants, orthodoxes, anglicans, maronites, coptes, etc ....) de se réunir place de la Comédie à Montpellier pour protester et mettre au ban de la société cet infame papiste !

Écrit par : Jean-pierre | 01 février 2010

Sympathique site, je vous remercie de partager vos conseils et notez dans un premier temps que je "plussoie" pleinement votre point de vue ! Euh, votre billet est réellement très bon, je suis sincèrement heureux d'avoir découvert votre blog ! Ca fait du bien de vous lire !

Écrit par : Bernard | 20 avril 2010

Les commentaires sont fermés.