Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 mars 2010

Imbroglio

 

Imbroglio, embroglie, imbroille, embrouillement, embrouille

 

 

Il n'y a rien de tel qu'un peu d'ancienne langue française (ALF) pour embrouiller les lecteurs.

Imbroglio est un mot italien qui dérive du verbe imbrogliare, « embrouiller ». Il est attesté en français à la fin du XVIIe siècle chez Bossuet dans un contexte de mépris (Bossuet écrit sur le quiétisme, dont, adversaire résolu, il obtiendra la condamnation et la fin), où imbroglio a pour sens « confusion », « embrouillement », c'est-à-dire le sens qu'il a en italien. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, Diderot l'emploie non plus pour désigner l'action d'embrouiller ou de s'embrouiller, mais, par métonymie, pour désigner une situation embrouillée.

Ce n'est pas le sens de ce mot qui a posé des problèmes aux lexicographes, mais sa forme. La règle, dans l'ancienne langue française, est la francisation des mots étrangers : riding-coat devient redingote, bowling green bouligrin, Firenze Florence, etc. Il en est ainsi d'imbroglio, du moins dans la quatrième édition du Dictionnaire de l'Académie française (1762), où il entre sous la forme imbroille (« mot tiré de l'italien imbroglio, embrouillement, confusion » ; il y a de l'imbroille dans cette affaire, dans cette pièce de théâtre) et dans le Dictionnaire critique de la langue française (Féraud, 1788), où il est enregistré sous la forme embroglie : « (anbro-glie, mouillez le gli), mot italien habillé à la française : embroglio (néologisme), embrouillement » (exemple : « ces droits forment un embroglie pour l'administration »). Féraud cite Necker qui se prononce très prudemment sur ce mot : « il faut attendre ce que l'usage décidera sur ce mot ». La forme française a disparu. Littré (Dictionnaire de la langue française, 1863-77) cite encore la forme francisée imbroille (« imbroglio ou, à la française, imbroille »), mais il est l'un des derniers à le faire. La forme italienne, en revanche, s'est maintenue dans toutes les éditions du Dictionnaire de l'Académie française à partir de 1798 (« mot italien qui se prononce imbroillo a l'italienne ou imbroille à la française, sans faire sentir l'i et en mouillant les L : embrouillement, confusion ; il y a de l'imbroglio dans cette affaire, dans cette pièce de théâtre). La définition de 1832-35 s'enrichit de ce sens : « il se dit aussi d'une pièce de théâtre dont l'intrigue est fort compliquée » (cette comédie est un imbroglio à l'espagnole) (deux sens chez Littré aussi), tandis que, dans la huitième édition (1932-35), apparaît un troisième sens : « figurément, il signifie situation embrouillée » (un imbroglio politique). Ces trois sens sont dans l'article imbroglio du Trésor de la langue française (1971-94) et de la neuvième édition (en cours de publication) du DAF : « (g ne se fait pas entendre) embrouillement, confusion ; par métonymie, situation embrouillée, enchevêtrée ; se dit également de l'intrigue compliquée d'une pièce de théâtre, d'un roman ».

Les choses seraient fort simples si elles en restaient là. Or, rien n'est simple dans l'ALF. Il suffit de consulter de Féraud le Dictionnaire critique de la langue française (1788) pour en comprendre les raisons. A l'entrée embrouillage, mot d'un emploi très rare, attesté au milieu du XVIe siècle, et qu'il est le seul parmi les grands lexicographes à enregistrer, il écrit : « embrouillement (gasconisme) ; il y a dans cette affaire de l'embrouillage, de l'embrouille, de l'embrouilli », précisant que ces trois termes sont des « barbarismes en usage sur les bords de la Garonne ». D'ailleurs, en 1768, un professeur de Toulouse, désireux de corriger ses compatriotes du Midi (in Les Gasconismes corrigés) cite embrouillage et embrouille, au sens « d'embrouillement », comme des exemples de gasconismes à proscrire de la langue française. Autrement dit, la langue française ou ceux qui l'ont régie ont préféré le mot italien imbroglio, même en y conservant une forme étrangère, à deux ou trois mots gascons équivalents, qui, eux, étaient bien français. C'est que le premier était aussi un terme d'art (« une pièce de théâtre » ou un « roman »), alors que les trois autres sentaient (et sentent encore) fort les provinces un peu rustres et mal dégrossies qu'étaient censées être alors le Midi, la Guyenne, la Gascogne et le Languedoc. Au sujet d'embrouille, les rédacteurs du TLF (op. cit.) jugent, en se fondant sur Féraud, qu'il est difficile au XVIIIe siècle de distinguer embrouille des formes francisées d'embroglio, imbroglio. Il ne semble pas que ce jugement soit fondé, car aucun lexicographe du XVIIIe, du XIXe et de première moitié du XXe siècle ne cite embrouille, Féraud ne le citant que dans l'exemple qui illustre embrouillage. Embrouille entre pour la première fois dans le Dictionnaire de l'Académie française après 1994 (neuvième édition, en cours de publication). De son origine gasconne, il conserve le mépris ancien attaché aux termes de la rustrerie provinciale : « (déverbal d'embrouiller), populaire, situation intentionnellement embrouillée et obscurcie dans le but de tromper quelqu'un » (« un sac d'embrouilles, une affaire douteuse, compliquée à dessein »), alors qu'il aurait pu se substituer à imbroglio.

Il n'est pas impossible que la prééminence de l'étranger sur la paysannerie française, qui explique qu'embrouille et embrouillage aient été écartés de la langue française, se vérifie dans d'autres domaines que la langue et à d'autres époques qu'au XVIIIe siècle.

 

Commentaires

------------------------


Débandade

déculottée

EVOCATION

élément


REMONTRANCE


déception

faramineux

nihilisme

PHASE Déphasé

pagu

délétère deleterious


EMBARGO

Coopérative ( socialo écolo )

magouillage


ALLOCATION ( The resulting energy allocation of the photons )

EXPLOIT EXPLOITER

Dégradation

Indécence

Spectre spectral

émulation ( are used to emulate the effects )

Squatter

Implémentation ( is the implementation of techniques )

Compromission compromis ( un / être )

méritocrate

désamour

RAVAUDER

GOUAILLE

REMAKE

Déboussoler

gargarisme gargariser

MUSCADIN ( jouisseur )

HUSSARDE ( à la )

COMPLAIRE

Bévue

SIBYLLIN

ALLERGIE ( cristalliser les)

péricliter

discrédit

GASTRONOMIE

DAMASSERIE

IRRESPECT

CAMARILLA ( mondaine )

RETOUCHER ( un sondage )

POGNON

TOUR ( premier, second )

PRIMAIRE ( pas de = secondaire !!! )

ADAPTATION

Résilient résilience

CRITéRIUM ( du Dauphiné libéré ! )

Critère ( a Criteria )

DIVERTIR 1 divertir 2 divertir
to divert Attention

COMPéTITION / Compétiteur ( Competitor )

DOMINER un dominant / un dominé

Dépréciation
-----------------

Métabolisme / Mtabolique

Prédation ( Maintenance Metabolism but also their depreciation )

CONTINUUM

MANDAT

MANDATURE

MANDALE

PROPENSION ( Propensity )

SUCCOMBER ( to Succumb )

SUSPENSION

---------
Le Présent
Un Présent
Présenter

-----------
TRI

FINITUDE

Slam = écraser = donne CHELEM

BAFOUER ( ses propres électeurs )

AVENIR à venir

-----------

TEMPS 1 TIME 2 WEATHER

---------------------
Normale Saisonnière
Moyenne Saisonnière


AIMABLE

Age Quod Agis

MANCHETTE

Mêlée

INVASIF

Récurrence

BLOC

LANTERNE

COUPE-GORGE

COUVRE-FEU

Guet bourgeois

Guet assis

ACCESSION

TOCSIN

LENTEUR

La Jeunesse


une BRIGUE / BRIGAND / BRIGUER BRIGADE

GWERZ

KANER KANEREZ

KAN HA

DISKAN

GAVOTTE

TUILAGE

Laicard

prébendier

organique 1 Loi 2 Chimie ( Organic = biologique )


Zigoto

HYBRIDE ( à Las Piedras à la population hybride, le travail manque Le salaire de la peur Clouzot

Prosaique ( le Président DUCON est un " prosaique ) ( phrase de lèche-.... )

prosaiquement

Entité

Rafistoler RAFISTOLAGE

ABOIS ( aux )

CALAMITEUX

EJECTABLE ( siège )

Chaise musicale

ENFUMER ( ses électeurs ) ENFUMAGE

FLOUER ( ses électeurs )

TEMPO ( de réformes )


PARANGON Parangonner !!! ( Benchmarking )

ACQUITTEMENT ( acquittal )

PROPAGANDISTE

( Fossil Fuel industry propagandists )

BONA FIDE

FOCUS

Ambiguité

OUBLIETTES taxe carbone ( Faux Grenelle de manipulation )


TOCARD

CLAQUEMURER

COERCITION

BIPOLARISATION

BIPARTISME UMPS

irrédentisme

protectorat
---------
Incohérences ( du président DUCON )

Irritation ( de Ducon)

TAMBOUILLE

POPOTE

ARNAQUE ( de Ducon ) ARNAQUER

VOYOUCRATIE ( de Ducon )

Cosmétique ( remaniement)

Comique ( remaniement)

Croustillant

CONSEILLER ( un )

PAUSE

USURE

Pusillanimité

CAPITALISATION

QUOTA

ALLOUER

Amélioration

GODILLOT

VARIABLE ( d'ajustement )

AJUSTEMENT


MAILLAGE

BREDINAGE

LOOK

Instantané ( un )

EXASPERER

OCCURENCE


ILLUSTRATIF

OLIBRIUS

SUPPLETIF ( du PS )

APAISAN

INTANGIBLE

LOURDER VIRER ( Darcos = celui originaire d' ARCOS au Portugal )

Climatosceptique ( climate denier )
( Lobby activists and UNPAID DUPES

DUPER / DUPE

COMPENDIUM

CARBONISER

REPORT

PALME

Crétinisme ( du président Ducon )

BRAVADE

MOGHAZNI

RECULADE

FOUCADE

ARTIFICE

PLEUTRE ( Président DUCON )

SERVIR
SE servir
----------
TRANSFUGE

LEGALISTE

POSTURE

DECLARATION
# accords
déclaration de1962 ( Oran ) 19 mars et non pas = Accords
( reculade de Charlot SANS accord )


RENONCEMENT

SUFFISANCE


SUBJECTIVISME

AVATAR

CRYPTE ( Cripta Mussolini)

PATRIARCAL ( The Society is strongly patriarcal with polygamy )
In just 50 years , the population has quadrupled

Two-thirds of the population is under 24 yrs of age ( born after 1986 )

VIRAGE ( a """" droite """ du Président DUCON )


ACADEMIQUE ( palme , exercice )

ENGOUEMENT

BLUFF / BLUFFER


AUTOCRATE ( dUCON )

Fusillé ( du PC 75 000 faux fusillés )

JEU ( parlementaire )

NEGOCIATION

COUVERTURE ( sociale , maladie .. )

VOIX
---------

Obama 32 millions sans couverture maladie

5700 cas de tuerculose en France augmentation de 3 %

BAYROU perte de 6 millions de voix
----------------

EXPLOSIF ( adjectif explosive angl )

COACH / COACHER ( maasages du périnée Président DUCON )


budget budgetiser

Détective

DOMESTIQUE
( domestic consumption )

--------
spéculation

NURSERIE

zouave ( culotte )

neutraliser
( au début du XIXè siècle le Grand-Duché fut neutralisé )

ARMAGNAC 700 ans
médicament au départ :

" Encourage les VERTUS viriles et les ENTHOUSIASMES féminins "


-----------------------------------------------

Écrit par : @ | 26 mars 2010

Les commentaires sont fermés.