Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 juin 2010

Délires politichiens

 

 

Dès le lendemain de la victoire de l'équipe d'Allemagne au premier tour de la Coupe du monde (4 à 0 contre l'Australie), le pape du soixante-huitardisme, Cohn-Bendit, député de ceci, sous-ministre de cela, chef et sous-chef de tout et de rien, ancien zélote de l'amour des enfants, etc. s'est répandu dans les médias français, pas dans ceux de Bochie, en éloges vibrants de la "Mannschaft" (faire sonner très fort les S et les Sch en prononçant ce mot).

Un amateur de football aurait excipé de la faiblesse légendaire de l'adversaire, habitué à vaincre Vanuatu, Les Marquises, la Papouasie, le Sri Lanka, le Bangla-Desh, l'Inde, etc. et à prendre des râclées contre "les nations majeures du football" (pour parler la novlangue des journaleux sportifs), ou bien de l'avantage donné par la nationalité allemande du ballon Jabulani aux trajectoires capricieuses, et, s'il avait été cultivé, il aurait ajouté : "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire".

La gloire, le pape du soixante-huitardisme se l'est attribuée, à lui (bien sûr, n'est-il pas boche comme les vainqueurs?), mais aussi aux siens, les écolos (tudesques évidemment) et les socialos (tudesques aussi). Pourquoi cette gloire sur ces politichiens ? C'est qu'ils auraient décidé de renoncer au jus sanguinis (celui de tous les pays du monde) pour faire accéder les immigrés et leurs enfants à la nationalité tudesque. Plus prosaïquement, ils ont fait comme les Français : le jus soli plutôt que le jus sanguinis. C'est ainsi que cette Mannschaft (n'oubliez pas de prononcer les S et Sch du fond de la gorge, comme s'ils sortaient des cavernes) est devenue ou serait devenue "multiculturelle", 11 joueurs sur 23, dixit le pape du soixante-huitardisme, étant nés de parents non-allemands, ce qui leur fait sans doute une belle jambe pour taper dans un ballon.

Gloire aux écolos et aux socialos tudesques "in excelsis des hauts" qui ont vaincu les nains d'Australie 4 à 0.

Les Allemands ont dû déchanter quand ils ont vu leur Mannschaft (S et Sch) se faire battre par la modeste équipe de Serbie. Le Boche du soixante-huitardisme va-t-il se répandre à nouveau dans les médias pour accuser de cette défaite les écolos et les socialos tudesques, surtout pas les joueurs, qui sont multiculturels ? Va-t-il prendre pour exemple la Serbie qui reste fidèle au jus sanguinis, n'ayant pas assez de milliards d'euros pour renforcer son équipe avec des mercenaires de toutes les couleurs importés de tous les pays du monde ? Ou bien va-t-il chanter les mérites du peuple serbe, le seul qui, à 1 contre 10, ait résisté à l'Allemagne de 1941 à 1945 et se soit libéré, seul, du joug nazi, malgré plus d'un million de martyrs, près de 1/10e de sa population ? On attend son péan. On risque d'attendre longtemps cet autre péan de la revanche d'un peuple dont le pays a été bombardé par les avions de l'OTAN, dont ceux des Boches, et qui, dans l'ancien pays de l'apartheid, fait la nique à ceux qui l'ont dévasté. Juste retour de bâton pour la Mannschaft. Les arrogants, tous "über alles", n'ont que ce qu'ils méritent. Une bonne râclée contre le Ghana et le racisme boche va en prendre un sacré coup !

Cohn-Bendit est député français au Parlement européen. Il nous donne la preuve que cette institution fourmille de crétins, d'imbéciles au QI d'huîtres, de zozos et de zigotos pleins aux as et qui se la coulent douce aux crochets des peuples d'Europe.

 

 

 

Commentaires

MOTS 19 de juin

http://decadence-europa.over-blog.com/article-mots-52578562.html

Écrit par : @@ | 19 juin 2010

---------------
mots 15 juin

CAFOUILLAGE

OUAILLE

Préconisation

Dumping

Intérim

Portage ( salarial )

Biffer


Endoctriner

bancal

amène

éminence

démission

Malaise social, vagal

Goguette ( électorale )

Entériner

Tutélaire ( figure )

Herrenvolk

soldatesque

Gage

Insubordination subordination

Pagaille ( devint générale )

Catimini

atterer

Potiche

Génèse génèse

Exode , exode

Tancer

déphasé

Viruler toutes les intrigues virulent ( emmanuel Berl )

Aubaine

For

Entériner

écorner

altercation

démener

vassaliser



--------------

Écrit par : @@ | 19 juin 2010

----------

MOTS 8 JUIN

----------------------
Rénover

reconstitué

CAGEUX

Génocidaire

Noliser

Copie

Calfat

Antan

économusée


Oumiak

Sédentariser

Restaurer restauration

RAPATRIEMENT

Novice

Vendangeoir

opérer

Rififi

Pontifier

Alambic

bannissement

Satire ( Jacques le Fataliste )

Martyriser

étriper ( St Mammès )

Escayeux

scailleteux scaille

Mahwot

guigne

Scala Santa

MAHARADJAH

Interprétation ( centre d' )

Interprète

réplique ( de canon du 18è s )

GUINDEAU

Sacristie

Consacrer

CHAFAUD

Laboureux

convoitise

dépens ( avec un S ! )

cagnard

Asdic


-----------------

Écrit par : @@ | 19 juin 2010

mots 9 juin
-------------
Sommer

Assomer

Sommet

Enchères

surenchère

Echéance

Austérité

Ambition

Inhibition

Boche Schleu

Rital

Siphonner

futile

Stabilité

Critère

Dixieland

Affluence ( # affluence = abondance en anglais )

Affluer

Passé lifestyle are almost passé

Résiduel residual

Fan

Innocuité

solidaire

commodore

Sacristie

Consacrer

Bourbouille

Guindeau

Asdic

Duffle-coat

Agreste

Respect ( to look again)

Prohibition Prohibitif

se pavaner

Inhibition

Catalyseur

Galettoir

Chaloupe

précaire precarious

Tempo

échouerie

ponchon

vulgaire

vulgate


Injun

Acabit

Troc

Clabauder clabauderie

féal

MUSE ( to muse )

farfelu

Hedgehog

Abject

Panoplie

échouerie


Oblitération ( of world financial mrkets )

ignorer

STASE ( stasis )

Stasi

PONCHON

Dolasse

vulgarisation

intenable ( is intenable )

substitut substitution

CONTRITION

PARIA PARIAH

"Action this Day " Churchill

--------

Écrit par : @@ | 19 juin 2010

-----------
mots 11 juin
--------------

PROCURE

DENIGREMENT

DIOCèSE

GRENOUILLAGE GRENOUILLER


EPISCOPAL

Gudule Ursule Ursuline


évangélisation ( des pensionnaires amérindiens )

PENSIONNAIRE

Fat

injonction

Sophistication

COSMOPOLITE

Pinard Apéro saucisson pinard = " c'est inopérant "



Progéniture

débilitant

débilité

Amérindien

INSTITUTION 1 des Quarante heures dans le diocèse

2 d'enseignement des jeunes filles françaises
crétinisme

crétinisation des masses

Reculade

éffrené

RENONCER Je renonce à MA rétribution (Soeur Boutin )

----------------------
Je n'en démord pas , un anticommuniste est un chien

----------------
Et pourtant il n'était pas Dieu le Père

Et bien SI ! Elsa Triolet inconsolable à la mort du criminel Staline

-----------------

""" RETRIBUTION """"""

JURISPRUDENCE

BIDON
L'ancienne ministre Christine Boutin a annoncé ce soir sur France 2 qu'elle mènerait à bien sa mission sur la mondialisation tout en renonçant à son salaire de 9.500 euros par mois qui a fait polémique.



Elle a assuré que "beaucoup de gens" étaient comme elle payés pour des missions tout en conservant certaines rémunérations et que sa décision de renoncer à son salaire devait donc faire "jurisprudence".




"Oui, j'ai pris une décision, mais ce n'est pas le gouvernement qui me le demande", a-t-elle déclaré sur France-2. Elle a précisé qu'en raison de la polémique, elle avait décidé "de mener cette mission de façon gracieuse".



"Mes collaborateurs, je les garde, mais je renonce aux 9.500 euros qui m'étaient octroyés de façon légale pour assumer cette mission", a-t-elle ajouté".


ESCOUADE

POUPON

Déconvenue

cachotterie

Congratuler congratulation

délétère attention aux accents !!


thésauriser

CONTAGION

laxiste

tergiverser tergiversation

MONNAIE ( Moneta Junon )

créance créancier

Brandir

FAILLITE FAILLIR

crédibilité

écot

Staff

Remontrance

Contresens

Messie

Mantra

encarté

Cliver clivage


Ménager

décontenancer

Conventionnel assez conventionnel dans sa vie privée



---

Écrit par : @@ | 19 juin 2010

Un petit cours mahométan
d'anatomie du cerveau !

http://islam-reference.over-blog.org/article-le-cerveau-52597555.html

Naseyah

kaaba

Écrit par : @@ | 19 juin 2010

Les commentaires sont fermés.