Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 janvier 2011

Comment le journal Le Monde relatait en avril 2006 les exactions que subissent les Coptes en Egypte

 

 

            Staline, dit-on, crevait les yeux des popes, afin qu’ils fussent moins distraits en lisant leur bréviaire. C’est ainsi que l’idéologie en use, si bien que presque tout le monde est aveugle là où ce monstre règne. On a deux yeux depuis quinze ans en Pologne, en Hongrie, en Russie ; les Français ne sont pas près d’ouvrir un œil, car en France, il est des gens en place au Monde et ailleurs qui ne veulent même pas que l’on soit borgne.

 

En Egypte, depuis trente ans ou plus, il ne se passe pas de semaine sans que des coptes soient agressés, pas de mois sans que des coptes soient assassinés, pas d’année sans qu’une église soit vandalisée ou incendiée. Le Monde, daté du 18 avril 2006, en rend compte lumineusement.

Première règle : ne pas appeler les choses par leur nom. Les crimes ne sont jamais nommés crimes, mais « heurts entre coptes et musulmans » ; les pogroms ne sont pas des pogroms, mais des « tensions interconfessionnelles » ; les incendies volontaires d’églises sont le résultat de la « montée des extrémismes coptes et musulmans ». On ne sait pas qui est agressé, sinon qu’il y a eu un copte assassiné et cinq coptes blessés, mais on ne sait pas non plus qui agresse. Victimes et bourreaux sont renvoyés dos à dos, bien que, au cours des trente dernières années, jamais un seul copte n’ait tué un étranger, ni même des musulmans.

Deuxième règle : expliquer tout par des causes fictives. Le Monde ne dit pas qui sont les criminels ; en revanche, il va tout droit aux causes. La cause première est abstraite, très éloignée, presque épurée, mais elle est double : c’est la « structure » et c’est la « crise ». La « structure » incriminée » est la « structure politique du pays » ; la « crise » qui cause tous ces maux est la « crise économique et sociale ». Le Monde tient cette révélation d’une revue littéraire éditée par un parti marxiste. Que vient faire la littérature là-dedans ? Elle est là sans doute pour révéler, mais au deuxième ou au troisième degré, le caractère fictif des causes. En Egypte, il y avait quelques marxistes, quand il y avait des Juifs, c’est-à-dire avant 1952. Ceux qui ne se sont pas réfugiés à l’étranger, comme Curiel, ont rejoint les partis extrémistes de l’islam, comme Mahmoud Hussein. Mais c’est aux marxistes qu’il est fait appel pour piocher, ce qu’ils font depuis un siècle et demi, dans le même éternel réservoir à causes : le pouvoir asservi au capitalisme (la « structure politique ») et le capitalisme lui-même, dont on sait qu’il est entré dans la phase terminale de son existence et que la « crise » qu’il connaît va déboucher sur le Grand Soir.

Troisième règle : faire porter sur les victimes la responsabilité des crimes qu’ils subissent. Un homme est montré du doigt : il vit aux Etats-Unis. Ce n’est pas Bush, c’est un prêtre copte dénommé le « père Zakaria » qui prêcherait la haine de l’islam « sur une télévision satellitaire copte ». Il existe des sites internet coptes, il n’existe pas de télévision copte par satellite. Au Monde, on doit avoir abusé de cocaïne ou de whisky pour prendre les chaînes de télévision islamiques appelant à tuer les chrétiens pour des chaînes de télévision coptes appelant à tuer des musulmans.

Quatrième règle : regretter les temps anciens. Le Monde est un journal de référence, puisqu’il a des références historiques. Les temps anciens évoqués avec nostalgie sont les années 1920, quand le parti Wafd avait pour mot d’ordre « La religion est pour Dieu et la patrie pour tous » et avait dessiné sur ses bannières le croissant et la croix.

Cinquième règle : désigner les vraies victimes. Ce ne sont pas les coptes, mais les artistes. Dans un pays où « la Constitution affirme que l’islam est la religion de l’Etat et la charia la source principale de la législation », « les cheikhs de la mosquée Al-Azhar multiplient les fatwas sur le côté licite du point de vue religieux ou non de toute production intellectuelle, culturelle et artistique ».

Sixième règle : ne jamais replacer les crimes dans la situation ou le contexte où ils sont commis. Depuis plus de trente ans, en Egypte, les coptes sont victimes au mieux de discriminations ouvertes et éhontées, au pis de pogroms et de ratonnades. En juin 1981, pendant trois jours, des groupes armés islamiques ont tué, souvent au hasard, des dizaines de malheureux dans un quartier chrétien du Caire : pendant la décennie qui avait précédé, il ne se passait pas de semaine sans que soit incendiée ou vandalisée une église, agressés des coptes, par ailleurs soumis à la jiziya, tués des malheureux. Pendant près de vingt ans, la Ligue égyptienne des droits de l’homme a protesté contre les émissions de télévision qui, chaque vendredi, présentaient les chrétiens comme des sous-hommes qui ne méritaient pas de vivre. Les pogroms d’Alexandrie en novembre 2005 (églises attaquées, une religieuse assassinée, etc.) et de ce mois-ci (« attaque à l’arme blanche, vendredi 14 avril, de trois églises coptes de la ville », écrit Le Monde daté du 18 avril : les églises ont été attaquées au couteau ?) s’inscrivent dans une longue série de pogroms, de ratonnades, de meurtres gratuits, de crimes racistes. Dans ce journal de référence et incontournable, il n’est fait aucune référence aux événements antérieurs, ni même au rapport de force (favorable à l’islam : neuf musulmans pour un chrétien), ni même aux chartes de l’ONU qui sont censées défendre les minorités, ni même à l’existence en Egypte depuis plus de 80 ans de partis musulmans qui prônent l’islamisation totale de l’Egypte par la violence, ni même aux versets du Coran qui appellent à « tuer » les infidèles. Aucun de ces faits n’existe. La réalité que les lecteurs du Monde sont invités à retenir est exprimée dans le titre en gros caractères : c’est la « montée des extrémismes coptes et musulmans ». Etre une référence signifie aujourd’hui faire la révérence – toujours aux mêmes puissants.

 

 

 

Commentaires

-----------------
http://decadence-europa.over-blog.com

mise àjour de ma liste étymologique
belle viste hier de l'aqueduc romain
d'Ars-sur-Moselle/ Jouy-aux-arches
( laissé à l'abandon )

------------------

---------------------------

ALSACE LORRAINE

RHEIN = VATER RHEIN

du grec ! Rheein = couler

Rhéographie = étude des écoulements
beaucoup de fleuves avec cette racine

RHIN /rhin RENOS pour les Celtes
RENES pour les Latins
Rhin en français
Rhein en germanique

ABRESCHWILLER ( 57 )


ALSACE ALISAUIA ou ALISETUM pays des falaises ( Vosges ) idem à ALESIA ???? ALISE

Contesté pour d'autres origine germanique


ALFELD ( lac d'alfeld )


ALTENWEIHER ( lac d'Altenweiher , au bas du Rainkopf ) VIEIL ETANG

ALTKIRCH VIEILLE EGLISE

AMNéVILLE 57

ANDLAU ANTALAHA RIVUS en 912

ANTAL = ENTI ( fin , terminaison , extrémité )

ANTAL + AWA = bout de la prairie , origine de l'eau

ARGONNE = ARGONNA = idem ARGOAT en Bretagne Mot celte = AR GOAT Pays des bois


ARS-SUR-MOSELLE
AUBURE

AVIOTH = A VITA = " donne la vie " ( tradition des Aviots en Lorraine )

AVISON ( Mont-Avison )

AVOLSHEIM
BACCARAT = BURGARACUM

BADONVILLER ( 54 )


BALDENHEIM ( casque mérovingien ) BAUDENHEIM 1182

classique BAU devient BAL

Les BALLONS des Vosges ( à relief modéré )
faussement présenté comme en rapport avec un ballon

le PETIT BALLON KAHLEN WASEN der BELCHE LES BELCHEN

le GRAND BALLON 1424 M ou BALLON de GUEBWILLER
du DIEU CELTE BEL ( par Bélénos ! par Toutatis ! )
comme beaucoup de Monts , en général , un Dieu ( des Dieux ) y ont été placés
( voir OLYMPE ) KAHLEN WASEN
BAINS-LES-BAINS = BALNEUM

BALE / BASEL = BASILEA Basilique

BAR-LE-DUC = CATURIGES ( celte , nom du peuple des caturiges ) puis BARIVILLA ( romains ) puis BAR , BARROIS

BASSEMBERG avant = BASSENBERG 1361 Mont des SANGLIERS ( DER BASSE ) ou BADUBALD homme courageux ??

BASTBERG le Bastberg Colline des sorcières ( Bouxwiller )


BATTERIEKOPF 1311 tête ( kopg ) batterie
BEBLENHEIM
BESANCON = VESONTIONE latin

BIESHEIM-OEDENBOURG-

BERGENBACH vallée du BERGENBACH ruisseau des montagnes

BISCHOFF = évêque ( anglais = BISHOP ) = épiscopal , évêché etc..BISCHHEIM BISCHHOLTZ = bois-l'évêqueBISCHOFSHEIM = lieu-l'évêqueBISCHWILLER = Hameau-l'évêque

BITCHE = famille de DEUX-PONTS-BITCHE --

BOESENBIESEN

BONHOMME [ LE ] voir à LE BONHOMME



BOURBONNE-LES-BAINS Dieu BORVO = dieu BOUILLONNANT des eaux thermales ( idem à BOURBON-LANCY, BOURBON-L'ARCHAMBAULT)



BOURDONNAY 57 nom d'un homme gaulois BURDONUS

BOUXWILLER

BRUCHE la Bruche Gallo-romain

BRUXUA

en allemand Breusch

en alsacien BRISCHDAHL



BUSSANG vosges COL de BUSSANG

-------------------------------------- BRIEY = BRIGA Forteresse ( Celte ) , devenu BRIY, BRIE idem la BRIE

BRESSE La-Bresse

BRISACH = rocher de BRISACUM terminaison Celte Acum Ac

BREISACH-AM-RHEIN ( Rhénanie)NEUF-BRISACH ( Alsace )

BREITENAU BREITE [ LARGE ] + AWA

CERNAY Sennenheim ( 1144 ) Seyrenay ( 1327 )

Sennheim ( en ALL ) Sanna ( en Alsacien )

CHAMP DU FEU ( récent ) HOFFELDS 1382 = Hauts champs ( paturages , chaumes ) CHAMPé 1489 et aussi en 1809 encore appelé Champé en 1980 par personnes âgées HOCHFELD HOCHVELD 1534 ( Cleynen & Grosenn hochveld ; petit et grand hauts champs) CHAMP Pé , Champ do Fé ( roman ) lien avec Feu = zone d'exploitation du fer ?? --



CHAMP-LE-DUC 88

CLIMONT Le Climont

COLMAR = COLOMBARIUM = pigeonnier lieu de pigeons messagers pour les légions romaines

CONDé = CONDATE = confluent ( celtique )

COMMERCY 55

CONFLANS = confluent ( latin ) CUM FLUENS CONFLANS-EN-JARNISY = confluent ORNE & YRON

CONTREXéVILLE



COUCOU LE COUCOU [ KUCKUCK ] VOIR aussi GUISBERG

DAMVILLERS

DENEUVRE 54



DINANT = DEO NANTES = Vallée du Dieu

DINOZé ( près épinal )

DOLLER vallée de la Doller

DOMRéMY

DONON = MONTAGNE dédiée au Dieu Gaulois CERF puis à Mercure par les romains

DUSENBACH

DRUMONT Grand-Drumont , Petit-Drumont

EBERMUNSTER

EGUELSHARDT 57 en 1329 éguelshardt déjà = EGEL + HARD EGALA = la SANGSUE + HARD = forêt à paturâges

EMM église de l'EMM référence à EMMA de RONCEVAUX

( légende d'Emma ) à Metzeral

EGUISHEIM

EMBERMéNIL

ENCHENBERG 1286= ENNECHENBERG d'un chef germanique ANNICO ENNECO ANEKO ou sa femme ENNIKA

ENSISHEIM

EPINAL Spina ( latin ) la dernière " épine montagneuse " des Vosges ) à l'Ouest

ERSTEIN

ESCHAU AU terminaison lieu humide riviere

ETIVAL
ETTENDORF cimetière d'ETTENDORF

EUVILLE 55 vers Commercy
FALKENSTEINERBACH 67 Vosges-du-nord ruisseau du rocher ( stezin ) du FAUCON ( Falk ) FALKENSTEIN ( château )
FAVE Vallée de La Fave
FECHT ( vallée de la Fecht )


FELDBACH RUISSEAU DU CHAMP ?

FERRETTE

FESSENHEIM

FLORIVAL Vallée du Florival

FOUCHY

FRANCFORT ( pour mémoire ) = la forteresse des FRANCS Idem à FRANKENBOURG

FRANKENBOURG ( château du ) = CHATEAU , FORT des FRANCS
FRéLAND = Pays libre ( franchises, Privilèes )

GALZ Le Galz

GAMBSHEIM

GAZON Gazon du Faing , Rouge Gazon
GERARDMER ( prononcé mé , car aucun rapport avec mer ) MOUé = CHAMP en patois vosgien

GERBéVILLER 54

GERMAINGOUTTE DEUX SOURCES JUMELLES

( germaines Got ou Gotte = goutte = source patois vosgien )

GERSTHEIM

GORZE = GORZA - vallon et forêt de Gorzia
GRAND = ANDESINA puis dédié au dieu APOLLON

GRAND-SOLDAT ( 57 ) village natal 'Alexandre CHATRIAN

GRANNUS ( autre Apollon )

GRENTZINGEN

GUEBWILLER = latin GEBUNVILLARE villa de Gebun

GUISBERG GISSBERG en 1577 = montagne du COUCOU

HAUT-ALLEMAND GOUCH ( coucou ) puis GAUCH puis GAUCHSBERG puis GAUSSBERG

voir aussi COUCOU KUCKUCK

GUNSBACH

HAGUENAU = " enclos près de la rivière "

HANAU pays de HANAU AU AWA eau

HARDT La HARDT

HAROUé ( château )

HESSENHEIM HESSO peuplé au départ , gens de la Hesse ?

HINGRIE La Hingrie ( hameau de Rombach-le-Franc)

ACHINIS RAGNI 774

HINGREY 14 e s

HAIGNERIE 15 s HINGRIE 18 S

HIPPOLTSKIRCH

HOHNECK 1362 mètres le hohneck

HOLLANDE = terre boisée HOLT LAND

HOHLANDSBOURG = HOH LANDS BOURG pays Haut ( est sur un rocher en Granit )

HOMBOURG-HAUT ( 57)

HUNABACH ruisseau vers HUNAWIHR

HUNAWIHR WIHR = VILLA

HUNINGUE canal de HUNINGUE VIEUX-HUNINGUE

HUSSEREN = HAUSERN les maisons

ILL RIVIERE ILL AFFLUENT DU RHIN

IMBSHEIM vers Bouxwiller 57

ITTENHEIM ( les phalères d'Ittenheim )

ITTENWILLER = latin = ITINERIS VILLA domaine sur la route

JOUY-AUX-ARCHES ( 57 )

KAHLEN WASEN dénudé , chauve

KASTELBERG ( 1350 mètres 4ème sommet )

KEMBS 68 KEMBS-NIFFER [ ECLUSE DE ]

KIENTZHEIM KINTZHEIM = KonigKIRCHE = nom des églises en Allemand = Grec VHA KIRIHHA devenu CHURCH ( anglais ) KERQUE ( flamand )

KIFFIS

KIRSCHEID

KOCHERSBERG le Kochersberg région à Loess

KÖLN ( COLOGNE ) = COLONIA ( latin) colonie romaine

LALAYE LACH 1303 1561 LELA ( en roman ) LALEY 1768 LALLAY ( carte de Cassini ) LALAY 17

LANDAU LAND + AWA pays humide, pays de l'eau ( idem à Pays d'AUGE en normandie )



LANDSKRON CHATEAU DE KRON couronne

LA-PETITE-PIERRE = comte Hugues de PARVA PETRA 1180

LAPOUTROIE
LAUCH ( rivière de colmar ) = LAU = rivière , lac de la Lauch

LAUTENBACH fondé par des moines irlandais

LAUTERBOURG

LE BONHOMME 68 surnom de caresse donné à Saint-Dié ( DEODATUS) en ALL = DIEDOLSHAUSEN

Liège = LEODICUM

LERCHENBERG mont des Mélèzes ou des Alouettes, alsacien LAERICH 1 Mélèze 2 ou alouette qui vit vers les mélèzes

LIEPVRE LIEPVRETTE = en 854 PER LAIMAHA FLUVIUM le PER est devenu PVR (inversé ! )

puis LEPRAHAM en 980 ,LEBRA en 1105 DIE LEBERACH 1551 RUISSEAU DES JONCS LEBER JONC + AWA EAU

LiéZEY

LONGEMER ( LAC )
LONGWY ( se prononce LONGOUY ) Latin LONGUS VICUS VICUS = ville SANS remparts nom inadapté depuis la construction de la citadelle VAUBAN !!



LUCELLE [ ABBAYE ]

LUEMSCHWILLER 68 vers Altkirch

LUNéVILLE

LUTTENBACH

LUXEUIL-LES-BAINS LUXOVIUS Dieu des Sources
MAASTRICHT = MOSA TRAJECTUM MOSA = Meuse

MAIX lac de Maix Vosges
MALBROUCK = Duc de MARLBOROUGH ( ancêtre de Winston Churchill) Château occupé par le Duke transformé en Malbrouck = donc pas de pont !

MARCAIRE MARCAIRIE = MALKER ( MILCH Lait ) = " celui qui trait " les trayeurs de vaches

MARLENHEIM

MARMOUTIER = MAURI MONASTERIUM , devenu MAURMÜNSTER ou MARMOUTIER = monastère de Saint-MAUR fondé Moines irlandais Saint-Léobard 589 puis Saint-Maur
MARKSTEIN LE MARKSTEIN
MARSAL = SAL = SEL pays du SAULNOIS , vallée de la SEILLE , château-Salins

MASEVAUX Val de MASON [ NEVEU DE SAINTE-ODILE / FONDATEUR DE L ABBAYE ]

METZ DIVODURUM , capitale des MEDIOMATRIQUES devenue METTIS , puis METZ ( se prononce MESSE )


METZERAL fondé en 817 MEZEROL

Latin MACERIOLUM ( Maceriola ? ) diminutif de MACERIA

petit mur de clôture en pierres sèches

MEURTHE = racine indo-européenne = RIGOLE ( qui draine les champs Golots des vosges) MURTA MURTAS FLUVIUS puis aussi MURT ou MORT

MEUSE = FLUMEN PATABUS puis MOSA MOUZE en wallonie , vallée de la Meuse MAES en flamand belge MAAS en pays-bas ( voir MAASTRICHT )
MIRECOURT = MERCURI CURTIS domaine du Dieu Mercure roi des commerçants-voleurs

MITTELWIHR VILLA ( WIHR ) Domaine au Milieu

MOLSHEIM
MONTMéDY = Château de MADY , sur le mont MONT MADY , puis MONTMéDY
MONT SAINTE-ODILE = ALTITONA ALTI = haut ODILE fille du duc étichon 7em siècle HOHENBURG
MORSBRONN-LES-BAINS Source bron

MOSELLE = FLUMEN MUSALLA fleuve musalla

MOSSIG la Mossig

MOTHERN

MOYENMOUTIER Monastère du MILIEU ( entre étival et Senones ; Croix Savrée de Lorraine )
MULHOUSE = HOUSE au Muhl Ville au moulin ( attesté en 717)
MUNCHHAUSEN MUNCHHOUSE = maison des moines

Munch ( confer MUNICH )
MUNCHHOFFEN = Ferme des moines
MUNSTER = MONASTERIUM = Monastère ( idem MINSTER ) Fondé par moines irlandais



MURBACH = Ruisseau fondé par évêque PIRMIN appelé VIVARIUS PEREGRINORUM vivier des pélerins

MUTZIG : Vignes sises " IN MUZZECA " 10 e S , Chapitre deSaint-Thomas

NEUFCHâTEAU = évident !

NEUNTELSTEIN

NEUWILLER-LES-SAVERNE
NIEDERBRONN = à côté de la source

NIEDERHASLACH

NIEDERMORSCHWIHR

OCHSENFELD région de l'Ochsenfeld champ des boeufs

OELENBERG = OELEN BERG Mont des Oliviers

OFFENDORF

OHNENHEIM ( char funéraire d'Ohnenheim ) ONENHAIM 673 ,celtique = IONàN ptit endroit , HONONHEIM 896

OLTINGUE

ORBEY

ORTENBOURG

OSTHOUSE

OTTMARSHEIM

OUTRE-FôRET
PFAFFE = Grec tardif PAPAS = Curé / Prêtre ( le Pape ,il papa ) devenu Pfaffe en allemand PFAFFENBRONN source du curé PFAFFENHEIM maison , lieu du curé

PFAFFENHOFFEN ferme du curé

PFEFFERHOUSE 68 = Pérouse en français = PETROSA ( pierreuse ) déformée en Phetterhusen 1296

PHALSBOURG

PLAINFAING vosges 88

PLOBSHEIM

PROVENCHèRES-SUR-FAVE

RABODEAU rivière LE RABODEAU VOSGES 88

RAEDERSDORF

RAMBERVILLERS

RAON Raon-sur-plaine , Raon-l'étape

RéCHICOURT 57 = RICHISCURTIS 1103

RELANGES VOSGES

REMILLY 57 842 ROMELIACUM

REMIREMONT = ROMARIC MONS ( fils de Childebert )

REYERSWILLE

RIBEAUVILLé = Château de Pierre REINBAUD , seigneur du 11è s appelé REINBAUDPIERRE puis autre famille se faisant appeler RIBEAUPIERRE





Le village au bas de RIBEAUPIERRE est RIBEAUVILLé-= rappolstein HAUT-RIBEAUPIERRE

RIQUEWIHR

 RAINKOPF 1305 m le Rainkopf KOPF = tête



RHôNE =latin RODAN RHODANUS ase= âne Asinus ( pour mémoire )
ROHRBACH ruisseau des ROSEAUX

ROMBACH-LE-FRANC

ROPPACH ( allemand ) = ROTBAC Rouge ruisseau

ROSACKER = Champ de ROSES ( sauvages = églantier )


ROSHEIM 67 = en 778 = RODASHAIM RODAS devenu ROS HAIM devenu HEIM

ROTHAU ROT + AWA RIVIERE ROUGE

ROTHENBACH ( Le r.. )

ROUFFACH 68 terminaison gauloise AC ( devenue Ach ou Ich en germanique )

ROZELIEURES ( 54 ) centre de la mirabelle

ROZéRIEULLES

RURANGE 1227 RUDREKANGES

SAALES 67

SAASENHEIM Saxons peuplement du village Saxe
SAINT-AVOLD 765 reliques de SAINT-NABOR NABOR = devenu AVOLD ! -----------



SAINT-DIé-des-Vosges = Moine irlandais 7ème siècle Dieudonné( donné à Dieu , consacré à Dieu )

ou DEODATUS ( idem ) Déodat puis = Dié DIEDOLSHAUSEN en allemand ( maison de DIEDOL Dié )

SAINT-HIPPOLYTE 68

SAINT-LOUIS ( en Alsace ) 68 ville créee par LOUIS XIV le 28 novembre 1684 très précisément

SAINT-MORAND

SAINT-NICOLAS-DE-PORT PORT ( sur la ) puis devenu saint-nicolas après construction Cathédrale ----

SAINT-QUIRIN 57

SAINT-ROUIN = Saint RODIG moine irlandais

SAINT-ULRICH

SALM principauté de SALM SENONES

SAUCEFAING 88

SAVERNE = TAVERNE ! TRES TABERNAE Les Trois Tavernes ( devenu Sabernae T devenu S ) Sabernae -- Saverne

SCHAENTZEL

SCHIRMECK

SCHLUCHT = allemand = GORGE ,défilé

SCHNEPFENRIED

SCHORBACH

SCHWALBENNEST ( névé du S... , au Kastelberg ) NID ( nest ) d'Hirondelles

SCHWOBSHEIM endroit des souabes



SéLESTAT = SCLADISTAT ( en 737 ) = Lieux des Marécages ( dans le GRAND RIED )

SELTZ

SENONES MOT PALINDROME Abbaye La CROIX SACRée de LORRAINE = ETIVAL+ MOYENMOUTIER + SENONES

SENTHEIM

SERVANCE



SIGOLSHEIM 680 VILLA SIGOLTESEM 768 SIGOLT 823 SAINT-VOMO 884 MONT SIGOLDUS MONS SIGWALDI SAVAMONT ou SAINT-VAUMONT en roman SIGELSHEIM SIGOLTESHEIM



SION ( Notre-Dame-de-Sion ) = colline dédiée déjà - aux Dieux de la paix et guerre ( Celtes ) - à Mercure ( Romains ) SEDUNUM

SONDERNACH 1 " der Sonne Nahe" ( près du soleil ) ou

2 " Zum Sundern Ach" ( près du ruisseau du sud )

SOUFFLENHEIM

SOULZBACH-LES-BAINS = Sel / Bach = ruisseau Ruisseau de/du Sel SOULTZ-HAUT-RHIN = Sel ( = SOULZA ) Sel de la source



SPESBOURG

STEIGE = village juste avant col = la montée ! racine STIG = mouvement ascendant zu steigen = monter STEIG = sentier étroit rocailleux STEIGE STEGGE ( alsacien ) STEG STEEG 1665



STORCKENSOHN STORCHES = cigogne + AUE STORCKISOWE en 1216

STORCHAW 1576

AUE remplaçé par SOHN ( fils )

STOSSWIHR 783 STOZZESWILLARS

SUNDGAU = GAU du SUD GAU = comté



THANN = Sapin ( légende des 3 sapins ) ( région des vosges boisées )

THANNENKIRCH EGLISE PRES DES SAPINS

THILLOT le THILLOT VOSGES 88

THIONVILLE THEOTONIS VILLA 842 en allemand DIEDENHOFFEN

TROIS-EPIS LES TROIS-EPIS

TURCKHEIM heim de peuplade venue de THURinge ( population exterminée par les troupes de TURenne ! )

THUR vallée de La Thur

UFFHEIM 68

UFFHOLTZ vers cernay

UNGERSHEIM

URBACH

URBEIS

URBèS

VALDANGE vallée de la Valdange

VALLERYSTHAL

VANCELLE LA VANCELLE

VANNES-LE-CHâTEL

VASPERVILLER 57

VAUCOULEURS

VENTRON 88

VEXAINCOURT

VITTEL

VOGELGRUN

VOID-VACON

VOLMUNSTER

VOLOGNE vallée de la Vologne
WALBOURG = abbaye de Sainte WALBURGE fondé moines bavarois

WANGENBOURG

WANTZENAU La Wantzenau

WASSELONNE

WELCHE PAYS WELCHE = pays des étrangers de l'Ouest ( WEST ) pour les germanophones plus à l'Est

Alsace ayant conservé la langue ROMANE

WINKEL [ SOURCE DE LA RIVIERE ILL ]

WOIPPY

XONRUPT
ZELL = maison de moines --

ZINSEL la ZINSEL DU NORD = GUNIMUS RIVUS déformé en DINTZILA ( classique le G devient D ) puis ZINZILA

le D devient Z puis ZINTZEL = " AFFLUENT "

ZITTGLOECKEL à ROSHEIM le puits à SIX seaux

02 mars 2009
Félicitations du jury Halzassien.

On pourrait encore ajouter que certains noms provenant du haut allemand ou du celtique ont été germanisés, dégermanisés et regermanisés au cours des divers flux et reflux migratoires:
Ribeaupierre > Rappolstein ou encore Sélestat > Schlechstadt (qui n'est pas tout à fait Schlechtstadt = mauvaise ville).
Quant au nom des localités du pays welsche, c'est un casse-tête: vous avez cité Le Bonhomme > Diedolshausen, mais aussi l'Urbach de ma grand-mère, devenu Fréland à la suite de Freiland, allez savoir pourquoi.
C'est à prendre ou à laisser. Fait social ou phénomène sociologique

-

http://books.google.fr/books?id=kUxUduvJ0qEC&pg=PA131&lpg=PA131&dq=%C3%A9tymologie+sigolsheim&source=bl&ots=w28EmaYNGg&sig=p8k_71n8kgZHXvaV4sNCfF0q_1I&hl=fr&ei=mlCYSc_8E4yT-gbFv_n1CA&sa=X&oi=book_result&resnum=5&ct=result





PS LILLE NORD flamand TER YSSEL ( à l'île )

----------------



-----------------------------













-

Écrit par : @@ | 09 janvier 2011

***************************

MOTS 8 JANVIER 2011

---------------

MANIGANCER

CHEFFERIE

COUTUMIER

MERCANTILE

MARABOUT

PARANGON

POTENTAT

TANCER

VICISSITUDE ( on top of these... )

Encumbrance ( without any--- )

FIESTA ( global oil fiesta )

Dominance Dominant

Hermétique ( hermetic isolation of its own Islands )

Gangue
GANG - the aggressive gangs

Enturbanné

Chéchia

Anomalie ( the anomaly , Israel )

Erratique ( erratic government )

éditorial

éventuel ( Arrestation des auteurs " éventuels " :ministreux Hortefeux )

Développement " Endogène " ( des Antilles ) selon le président Duconzy

VORTEX

LAPSUS

Idéaliste

TRAFIC trafiquer traficant

SOULAGEMENT

ADOPTER

Séminal ( seminal figure of the Marquis de Condorcet )

CHARNIER ( de Mntfort-l'Amaury ) très beau charnier

Intermède

Silex

Préhistoire

Péon peonage

Ligueur ( moines ligueurs

stérile

Interstitium Intersticiel


KOUCHNER = Un tiers-mondiste , DEUX tiers mondain "

TIERS-MONDISTE

MONDAIN

Récupérer
GRANDIOSE It is grandiose to assert that our time ....



to Shiver
to LAPSE
Nuclear BLACKMAIL
Violent vortex of China's meltdown


******








**












-

Écrit par : @@ | 09 janvier 2011

Oui, comme d'habitude, ils tiennent les ratonnades à l'arme à feu ou les pogroms meurtriers pour des "affrontements" de cour de récréation.

Écrit par : Arouet Le Jeune | 09 mars 2011

Les commentaires sont fermés.