Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 mars 2014

Bon sang ne saurait mentir

 

Police politique, surveillance des opposants, écoutes téléphoniques

 

Ce qu'il y a de bien avec les socialistes (socialauds et socialopes ?), quand ils sont au pouvoir, c'est qu'ils font exactement ce qu'ils sont programmés à faire : c'est dans leur sang, leur culture, leur ADN. Il y a un siècle, on aurait dit : "c'est la race qui parle en eux".

Un socialiste élu ? Et hop  aussitôt, il se croit chef de la STASI et s'empresse de transformer la France en pays de l'Est - une sorte de Corée de l'Ouest extrême.

Un Espagnol ministre de la police ? Et voilà Franco ressuscité : arrestation de manifestants, surveillance d'opposants, écoutes pour tous : il lâche ses chiens, et ces chiens mordent.

Une descendante d'Africains à la justice ? Et les Français ébahis (mais ils ont tort : en votant, ils se doutaient de la catastrophe qu'ils préparaient) découvrent que, place Vendôme, trône un des dignes successeurs d'Idi Amin Dada, des tontons macoutes, de Bokassa, de Mobutu, etc.

Les socialistes au pouvoir, c'est la fin de toute surprise.        

Les commentaires sont fermés.